Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
III.- Constructions et habitats fortifiés
III 1.- Opérations de terrain

Louvres (Val-d’Oise). Château d’Orville

Responsable d’opération : François Gentili
p. 269-270

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1L’étude de l’habitat du haut Moyen Âge s’est enrichie de recherches sur l’architecture et la construction en relation avec la poursuite des activités d’archéologie expérimentale mises en place avec la charpente et la couverture de bardeaux de chêne du grenier carolingien. Elle a également bénéficié des fouilles préventives effectuées en centre-ville de Louvres, le long de la rue d’Orville, dans un secteur ultérieurement possédé par les seigneurs d’Orville et l’hôpital des Quinze-Vingts, permettant ainsi une comparaison entre les deux lieux depuis la période mérovingienne.

2Les fouilles se sont poursuivies de façon plus limitée que les années précédentes, dans le cadre d’une autorisation de sondage programmé et sur un seul secteur : la zone de la tour-porte avec, comme projet, le dégagement du fond du fossé, l’examen de ses niveaux d’occupation et des traces d’extraction et de roulement des blocs architecturaux.

3Plus à l’est, le niveau d’effondrement de la tour-porte a été étudié, permettant la découverte des éléments d’une nouvelle échauguette ; ces couches renfermaient encore un gros potentiel d’éléments architecturaux lapidaires et métalliques.

4Les recherches sur le mobilier se sont poursuivies, en partie avec l’aide du musée, pour l’étude de l’épi de faîtage en relation avec la girouette armoriée. L’étude des monnaies confirme le terminus post quem de 1438 indiqué par les chroniques et montre bien l’intérêt de la publication de ces ensembles clos pour la chronologie régionale du premier tiers du xve s. L’analyse des éléments lapidaires s’est approfondie et s’accompagne d’une meilleure compréhension du mode d’extraction dans les carrières du château, ce qui permet une meilleure connaissance des édifices effondrés dans les fossés.

5La restitution des élévations fait l’objet d’une modélisation 3D permettant de proposer des schémas architecturaux et de tester leur cohérence : le travail 2009 s’est porté sur l’entrée située au SE du rempart (zone 1) à partir des données de fouilles et de l’analyse du lapidaire des campagnes 2004-2007.

6Les rapports 2009, et 2006-2008, conduisent à solliciter une prolongation des recherches en 2010-2012 couplée à un projet de publication monographique. En outre, l’intégration progressive du site du château d’Orville dans le projet Archéa, comme espace en plein air annexe au Musée (une partie du mobilier sera présenté dans le nouveau musée) nous encourage à poursuivre le travail de fouille et d’archéologie expérimentale en prenant en compte la mise en valeur et la préservation des vestiges architecturaux et des constructions expérimentales.

Louvres, château d’Orville. Restitution 3D de la tour-porte avec ses deux échauguettes, la flèche indique la position des blocs de l’échauguette NE découverts à la fin de la campagne 2009.

Louvres, château d’Orville. Restitution 3D de la tour-porte avec ses deux échauguettes, la flèche indique la position des blocs de l’échauguette NE découverts à la fin de la campagne 2009.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Louvres, château d’Orville. Restitution 3D de la tour-porte avec ses deux échauguettes, la flèche indique la position des blocs de l’échauguette NE découverts à la fin de la campagne 2009.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/15179/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 564k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Gentili, « Louvres (Val-d’Oise). Château d’Orville », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 269-270.

Référence électronique

François Gentili, « Louvres (Val-d’Oise). Château d’Orville » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 28 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/15179

Haut de page

Auteur

François Gentili

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

François Gentili

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals