Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
III.- Constructions et habitats fortifiés
III 1.- Opérations de terrain

Rouen (Seine-Maritime). 5, rue Faucon

Responsable d’opération : Paola Calderoni
p. 282

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1En majeure partie effacé par l’urbanisation, le château médiéval de Rouen ne subsiste plus qu’à travers une tour (tour Jeanne d’Arc) encore en élévation au nord de la ville. La configuration de cette forteresse à enceinte polygonale, construite par Philippe Auguste sur l’emplacement d’un édifice de spectacle antique, a été longtemps un sujet de controverses car il n’en existe pas de représentations uniformes. L’archéologie fournit, peu à peu, des points d’appui pour la restitution d’un plan. Récemment, un sondage a été effectué, dans le cadre d’un diagnostic archéologique, au n° 5 de la rue Faucon sur une parcelle de 92 m² (section CD, parcelle n° 212) située à proximité de l’angle formé par la rue Morand et la rue Faucon.

2Sous une dizaine de centimètres de remblais contemporains, sont apparus, au sud, des remblais composés de gravats et d’argile et, au nord, une partie de la base pleine d’une tour circulaire. Le blocage de la maçonnerie est constitué de moellons calcaires et de rognons de silex liés au mortier de chaux. Les pierres de parement ont été arrachées mais d’après les fragments subsistants, elles proviennent des carrières de la vallée de la Seine. Huit assises de 0,16 m à 0,38 m de haut sont restituables. Les vestiges, observés sur 3,10 m de hauteur, se poursuivent plus profondément. Le diamètre conservé de la tour est de 8,30 m. Cette valeur, si on restitue l’épaisseur des parements, est comparable à celle des autres ouvrages flanquant la courtine qui ont fait l’objet de fouilles ou d’observations archéologiques. En effet, les tours Saint-Patrice et de la Pucelle possédaient un diamètre d’environ 10 m.

3Au sud du terrain, les remblais, qui présentent un pendage accusé vers le nord, viennent buter sur la paroi dénudée de la tour. Ils occupent une largeur de 3,80 m. Le sondage effectué dans ces niveaux d’argile et de gravats n’a rencontré aucun des bords du creusement qui les contient. Cependant, leur position par rapport à la tour montre qu’il s’agit vraisemblablement des comblements du fossé défensif.

4Comparée au plan de Gravois (daté de 1635) et recalée sur les hypothèses de restitution du plan global du château effectuées par le commandant Quenedey (1931), le docteur Cerné (1931) et plus récemment par D. Pitte et B. Gauthiez (1987), la maçonnerie mise au jour peut être identifiée comme la tour est de l’entrée du château. Il s’agit d’une des deux tours jumelles qui en protégeaient l’accès depuis la basse cour et par extension depuis la ville. Le sud de la parcelle diagnostiquée correspond à une portion du fossé défensif qui séparait la forteresse militaire de la basse cour. Le remblaiement de cette section a eu lieu lors du lotissement de l’emplacement du château en 1590 précédant le percement de la rue Faucon en 1610. Tours et fossés avaient disparu en 1635, lors de l’établissement du plan de Gravois qui les trace en pointillés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paola Calderoni, « Rouen (Seine-Maritime). 5, rue Faucon », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 282.

Référence électronique

Paola Calderoni, « Rouen (Seine-Maritime). 5, rue Faucon » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/15303

Haut de page

Auteur

Paola Calderoni

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Paola Calderoni

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals