Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
III.- Constructions et habitats fortifiés
III 1.- Opérations de terrain

Senonches (Eure-et-Loir). Le Château

Responsable d’opération : Gaël Carré
Notice rédigée avec Nicolas Payraud
p. 283-284

Entrées d’index

Année de l'opération :

2008, 2009
Haut de page

Texte intégral

1Le service archéologique du conseil général d’Eure-et-Loir a achevé l’étude du corps de logis du château de Senonches, dans le cadre d’un diagnostic archéologique préalable au réaménagement du château. Cet ensemble se présente aujourd’hui comme deux bâtiments jointifs, accolés d’une part au mur SE de la tour-porte du xiie s., d’autre part au mur d’enceinte du château. La première partie du diagnostic, réalisée en 2008, incluait des sondages au sol et dans les planchers et l’étude des parements intérieurs, la seconde, conduite en 2009, étant consacrée à l’analyse des parements extérieurs.

2Aucune rupture de construction n’a été constatée entre la tour-porte, construite en grison (poudingue ferrugineux extrait localement) et la courtine, montée en gros blocs de silex. Peut-être partiellement arasé, le rempart est encore observable sur une hauteur de 8 m au-dessus de la cour actuelle. Une porte, percée dans le mur SE de la tour-porte, desservait probablement un chemin de ronde. Dans le mur extérieur d’une tourelle de flanquement, le négatif d’une porte et la présence de corbeaux permettent de restituer une latrine en encorbellement. Côté cour, quelques lambeaux de maçonnerie en grison, intégrés dans les élévations modernes, témoignent de l’existence d’un bâtiment médiéval accolé à la tour-porte. À la fin du xve s. ou au début du xvie s., un logis de 12 m x 12,50 m, s’élevant au-dessus du sommet de la courtine, est bâti dans le même appareil que celle-ci avec des chaînes d’angle et des encadrements de baies (majoritairement en plein-cintre) montés en grison. Un vaste étage unique, équivalent aux deux niveaux actuels et abritant probablement une chambre d’apparat, était chauffé par une cheminée à hotte pyramidale en grison et tuileau, aménagée dans l’épaisseur du rempart. Le rez-de-chaussée avait sans doute déjà la fonction de salle d’audience attestée au xviiie s. Vers la fin du xviie s. un bâtiment à deux étages est construit entre le logis et la tour-porte et un second étage est aménagé à l’intérieur du logis. Ces travaux impliquent de multiples reprises de maçonnerie, le démontage de la cheminée et l’aménagement d’une nouvelle latrine au-dessus de la précédente. Des cloisons subdivisent l’espace interne, avec, entre autres, la création d’une prison dans l’angle SE du rez-de-chaussée auquel vient, plus tard, s’adosser un troisième bâtiment. L’usage systématique de briques orangées pour les encadrements des ouvertures est caractéristique de cette période. En 1832, la commune acquiert la moitié du château et y installe une gendarmerie et une école. Un bâtiment d’entrée est construit dans l’angle du logis et du deuxième bâtiment. Toutes les façades sont remaniées à des degrés divers, les changements les plus spectaculaires sont l’abaissement des fenêtres sur cour et le percement de baies dans l’épaisseur de la courtine, dont l’épaisseur est réduite. Ces travaux sont repérables par l’utilisation exclusive de briques surcuites, de couleur brun à noir.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Payraud, « Senonches (Eure-et-Loir). Le Château », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 283-284.

Référence électronique

Gaël Carré, Nicolas Payraud, « Senonches (Eure-et-Loir). Le Château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 17 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/15319

Haut de page

Auteur

Nicolas Payraud

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Gaël Carré

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals