Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
IV.- Sépultures et nécropoles
IV 1.- Opérations de terrain

Laudun-L’Ardoise (Gard). Chapelle Saint-Jean de Todon alias Saint-Jean de Rouzigue

Responsable d’opération : Laurent Vidal
Notice rédigée avec Yann Ardagna
p. 310-311

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Au cours de la campagne 2009, un grand amas de pierres bordant le mur gouttereau nord a été presque totalement enlevé, permettant la mise au jour des niveaux médiévaux. La fouille stratigraphique de ce secteur sera entamée en 2010, ce qui pourrait livrer des informations chronologiques importantes pour dater la mise en place du bâtiment qui précède la chapelle.

2L’étude du cimetière a été poursuivie : la superposition des tombes et des constructions livre des informations de chronologie relative dont la portée devra être confirmée par des datations absolues. Un ensemble de 30 coffrages et de 21 dépôts secondaires a été fouillé ; l’étude a porté sur sept secteurs, et en particulier sur ceux situés au sud et au SO. Une fois encore, les limites sud et ouest de l’extension du cimetière ont été repoussées sans pour autant modifier les caractéristiques générales de l’échantillon ostéo-archéologique déjà observé (large prédominance de sujets adultes très âgés), toutefois, la distribution en âge montre la présence d’adultes jeunes. En revanche, les sujets immatures retrouvés en connexion sont toujours aussi peu nombreux. Bien évidemment, l’analyse en laboratoire, notamment celle des dépôts secondaires, complétera les constatations de terrain. Cependant, sans attendre la fouille exhaustive, une concentration de sujets immatures apparaît dans trois secteurs. L’un deux, associant cinq sujets immatures, constitue à ce jour le regroupement le plus marqué du site et pourrait témoigner de l’existence éventuelle d’un emplacement spécifiquement dédié aux sujets immatures.

3L’étude anthropobiologique révèle un nouveau cas probable de rhumatisme inflammatoire associé à un déterminisme familial. Les sujets conservés sont éloignés spatialement, et peut-être chronologiquement, mais leur présence peut apporter des arguments en faveur d’un fonctionnement de type concession « familiale » pour certains coffrages.

4En ce qui concerne les zones de réductions et la succession des ensevelissements, la fouille 2009 a mis en évidence des exemples de coffrage dont l’architecture a été sensiblement modifiée par des recoupements de tombes, mais, comme lors des années précédentes, les dépôts secondaires ont tous été retrouvés dans le volume du coffrage. De plus, les connexions résiduelles attestent de manipulations successives. Toutefois, ces « concessions », comportant chacune peu de sujets, pourraient s’étendre à plusieurs coffrages sans que le nombre de sujets inhumés (en connexion ou en réduction) soit élevé. L’hypothèse d’une sélection (d’ordre social ?) effectuée au préalable reste toujours recevable.

5Le recrutement funéraire de ce cimetière, en dépit des rares individus immatures qui apparaissent au fil des campagnes, demeure très déséquilibré en faveur des individus âgés. Vers le sud, deux zones de réduction se signalent par un traitement funéraire où la réduction du premier occupant a été minimale mais suffisante pour permettre le dépôt du dernier occupant du coffrage : un sujet immature. Ceci témoigne encore une fois de la grande densité présumée de tombes dans ce secteur, mais il convient de souligner les difficultés rencontrées lors de la fouille de ces coffrages, tant sont mêlées les pièces en position primaire et les dépôts secondaires.

Laudun-L’Ardoise, chapelle Saint-Jean de Todon alias Saint-Jean de Rouzigue, sujet avec un rhumatisme inflammatoire au niveau de la colonne vertébrale.

Laudun-L’Ardoise, chapelle Saint-Jean de Todon alias Saint-Jean de Rouzigue, sujet avec un rhumatisme inflammatoire au niveau de la colonne vertébrale.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Laudun-L’Ardoise, chapelle Saint-Jean de Todon alias Saint-Jean de Rouzigue, sujet avec un rhumatisme inflammatoire au niveau de la colonne vertébrale.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/15545/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 606k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yann Ardagna, « Laudun-L’Ardoise (Gard). Chapelle Saint-Jean de Todon alias Saint-Jean de Rouzigue », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 310-311.

Référence électronique

Laurent Vidal, Yann Ardagna, « Laudun-L’Ardoise (Gard). Chapelle Saint-Jean de Todon alias Saint-Jean de Rouzigue » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 18 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/15545

Haut de page

Auteur

Yann Ardagna

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Laurent Vidal

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals