Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
VII.- Diverses chroniques
VII 1.- Opération de terrain

Duntzenheim (Bas-Rhin). Schlittweg

Responsable d’opération : Cécile Weber
Notice rédigée avec Christophe Méloche
p. 336

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1La prolongation de la ligne à grande vitesse entre Metz/Nancy et Strasbourg, traversant Duntzenheim (à une vingtaine de kilomètres au NO de Strasbourg), dans la région agricole du Kochersberg a été l’occasion de diagnostics archéologiques qui ont abouti à la réalisation de six fouilles. Les découvertes couvrent une période allant du Néolithique moyen à l’Antiquité. L’unique présence médiévale est attestée au lieu-dit Schlittweg, sous la forme d’un chemin entaillant le lœss et traversant un site protohistorique (responsable d’opération : Cécile Weber). La datation de la fréquentation de ce chemin a été acquise par l’examen des clous liés à la ferrure.

2Le décapage de la zone nord de l’emprise avait mis en évidence un chemin orienté NO/SE, pratiquement parallèle à un chemin rural moderne, puis contemporain. Dans sa partie SE, cette voie gravit une pente importante et se présente sous la forme d’un « chemin creux » d’une profondeur totale de 61 cm. Dès que la pente s’adoucit, jusqu’à ne plus se faire sentir en allant vers le NO, le chemin n’est plus matérialisé que par une bande de roulement constituée par du lœss damé incluant des lentilles limoneuses indurées. La profondeur de la saignée n’excède pas 36 cm. La largeur de l’ouverture varie entre 1,92 et 2,08 m, le fond entre 1,41 et 1,56 m.

3Cette structure a été fouillée sur une dizaine de mètres. Les différents fonds de roulement ont livré 126 objets métalliques dont 79 % étaient constitués par des clous de ferrure et fragments de bandage. D’autres éléments métalliques se rapportaient également au domaine du transport : un fragment de mors et trois restes de fers d’équidé aux étampures parfaitement lisibles. L’analyse de la clouterie a permis de distinguer des clous répartis, selon la forme de leur frappe, en deux grandes classes : rectangulaires ou carrés. Dans la première catégorie, on trouve les têtes en bâtière datant des xe-xie s., des clous à frappe oblongue datable des xie-xiie s., des clous à tête en forme de clef de violon des xiie-xiiie s. On peut joindre à cette classe les clous à frappe facettée. Il s’agit de clous de petite taille, dont la tête, dans le sens de largeur de la lame, présente une longue frappe de section horizontale rectangulaire qui l’apparente encore nettement aux clous des périodes précédentes. Retombant de chaque côté de la tête, deux facettes rabattues rejoignent la tige après une inflexion formant une arête très nette. Ces clous, datables des xiiie-xive s. marquent une transition très nette avec les frappes oblongues qui perduraient depuis le xe s.

4Les clous à frappe de plan carré, les plus nombreux sur le chemin, ont été retrouvés associés à un fragment de mors de filet à embouchure brisée ainsi qu’à des fers. Ce mobilier indique une période d’utilisation comprise entre la fin du xiiie s. et le xve s. Ces clous à frappe de plan carré et à collet plus ou moins prononcé deviendront un véritable standard pour la maréchalerie européenne à partir du xive s.

5Le chemin de Duntzenheim fut donc fréquenté dès le xe s. et abandonné au début de la période moderne au profit d’un tracé décalé de quelques mètres vers l’ouest. Un parcellaire laniéré dont les bornes ont été retrouvées perce l’ancienne bande de roulement et s’appuie sur le nouveau chemin qui en marque la limite ouest.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Méloche, « Duntzenheim (Bas-Rhin). Schlittweg », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 336.

Référence électronique

Cécile Weber, Christophe Méloche, « Duntzenheim (Bas-Rhin). Schlittweg » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 21 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/15885

Haut de page

Auteur

Christophe Méloche

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Cécile Weber

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals