Navigation – Plan du site

AccueilNuméros48Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I. 1. – Opérations de terrainAigrefeuille-sur-Maine (Loire-Atl...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Aigrefeuille-sur-Maine (Loire-Atlantique). RD 117 – Liaison Clisson/A83 – Section A83/RD137, la Haute Chaise

Responsable d’opération : Édith Peytremann
p. 195

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/64298/0151301

Texte intégral

1Le site de la Haute Chaise, fouillé sur une superficie de 1,75 ha, est localisé sur le versant NE du bassin-versant de la Maine à environ 900 m au SO du bourg. Il est traversé d’ouest en est par un thalweg. L’angle NE de l’emprise de fouille est caractérisé par des affleurements rocheux.

2Les premières traces d’occupation sont attribuables au Hallstatt ancien. Les indices d’une occupation antique peu marquée sont constitués par un unique fossé E-O strictement parallèle au thalweg. Perpendiculaire à ce dernier, un important axe viaire orienté N-S, dont la création remonte probablement à la période mérovingienne, voire au-delà, a été identifié.

3Une seule fosse est attribuable à la fin du haut Moyen Âge. La singularité de son comblement, constitué uniquement de charbon de bois, pose la question de sa fonction.

4L’occupation du second Moyen Âge, en relation avec l’axe viaire, est quant à elle matérialisée par un bâtiment sur poteaux de 43 m² situé à l’ouest du chemin, à mi-versant, et par un puits de captage de source, chemisé de pierres sèches, localisé sur la limite orientale du chemin. Les rares éléments mobiliers mis au jour permettent de proposer une datation autour du xiiie s.

5L’axe viaire est probablement utilisé durant tout le Moyen Âge et jusqu’à la fin du xviiie s., avant qu’il ne soit totalement supplanté par la nouvelle chaussée royale, mise en service au milieu du xviiie s. et qui relie Saint-Malo à La Rochelle en passant par Nantes, actuelle route départementale 137. De fait, ces deux axes parallèles sont isoclines.

6Plusieurs fossés attestent de parcellaires modernes et contemporains et de haies bocagères.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Édith Peytremann, « Aigrefeuille-sur-Maine (Loire-Atlantique). RD 117 – Liaison Clisson/A83 – Section A83/RD137, la Haute Chaise »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 195.

Référence électronique

Édith Peytremann, « Aigrefeuille-sur-Maine (Loire-Atlantique). RD 117 – Liaison Clisson/A83 – Section A83/RD137, la Haute Chaise » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 17 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16421 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.16421

Haut de page

Responsable d’opération

Édith Peytremann

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search