Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Angers (Maine-et-Loire). 18, rue de Nazareth

Responsable d’opération : Frédéric Guérin
p. 196

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/64298/0150888

Texte intégral

1Réalisée en préalable à la construction d’un foyer d’hébergement d’urgence projeté aux confins des limites communales d’Angers et d’Avrillé par la société « Maine-et-Loire Habitat », une fouille préventive effectuée à la fin de l’année 2017 a permis d’étudier, sur près de 3000 m2, un établissement rural occupé entre la fin du xiiie et le début du xve s.

2Élément structurant de l’installation, un fossé d’enclos, d’une largeur oscillant entre 1,80 m et 3,50 m affiche une profondeur maximale de 1,05 m. Dépourvu d’interruption, le dispositif fossoyé, creusé dans l’encaissant argileux, dessinait un plan ovale se développant sur 33 m du nord au sud et sur 39,60 m d’est en ouest. Ainsi délimité, l’espace interne renfermait une surface d’environ 734 m2 ; l’accès s’y faisait depuis l’est grâce à une passerelle matérialisée par deux supports en dalles de schiste ardoisier, distants de 2,40 m. Sans doute bordé par un talus interne partiellement « chemisé » de plaques de schiste, le centre de l’enclos accueillait un bâtiment sur poteaux : l’édifice, dont les abords méridionaux ont été visiblement drainés par un dispositif d’écoulement des eaux pluviales, a livré quelque 25 fosses d’ancrage ; selon toute vraisemblance, la structure bâtie recouvrait une surface au sol de près de 120 m2. À l’instar du reste de l’occupation, le bâtiment – probablement recouvert d’ardoises – a connu au moins deux états.

3Quoi qu’il en soit, implanté à moins de 50 m à l’ouest de la voie reliant Angers et Rennes, l’enclos médiéval était bordé à l’est, en direction de la voie, d’une parcelle qui n’a livré qu’une simple fosse oblongue ; dépourvue de tout autre vestige, cette parcelle a été interprétée comme un espace tourné vers des activités vivrières.

4Précédée par quelques fossés parcellaires ayant fourni des tessons du Haut-Empire, l’installation rurale de la rue de Nazareth est apparemment abandonnée dans les premières années du xve s., période aussitôt suivie par un redécoupage parcellaire de l’espace local. Le périmètre de la fouille devient ensuite le théâtre de divers aménagements, d’abord discrets à l’époque moderne puis beaucoup plus importants durant la période contemporaine, notamment à partir de la seconde moitié du xxe s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Guérin, « Angers (Maine-et-Loire). 18, rue de Nazareth », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 196.

Référence électronique

Frédéric Guérin, « Angers (Maine-et-Loire). 18, rue de Nazareth » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 21 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16433

Haut de page

Auteur

Frédéric Guérin

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Frédéric Guérin

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals