Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Compiègne (Oise). École d’État-Major

Responsable d’opération : Kateline Ducat
p. 209

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Éveha

Texte intégral

1Les fouilles menées sur le site de l'ancienne École d'État-Major à Compiègne interviennent dans le cadre d'un vaste projet de réhabilitation mené par la Communauté d'agglomération de Compiègne, sur une surface totale de 19 200 m² située entre le palais royal et les rives de l'Oise. En 2016, la surveillance archéologique d’une surface de 3 000 m² avait permis de préciser le tracé de l'enceinte urbaine édifiée au xiie s. sous l'impulsion de Philippe Auguste, bien conservée sur près de 150 m de long. L'ouvrage a subi diverses réparations avant d'être abandonné au xviiie s. sans qu'il ne soit démantelé pour autant. Il n'y a aucune trace de maçonneries accolées intra-muros à l'époque de sa construction, ce quartier étant légèrement en marge du bourg médiéval.

2Les investigations archéologiques achevées à la fin de l'année 2017 ont révélé une occupation diachronique sur 4 900 m², superficie très rarement prescrite en milieu urbain.

3Bien que ténus et peu denses, les plus anciens artefacts témoignent d'une activité au Néolithique moyen (culture de Cerny). En revanche, les vestiges d’une occupation villageoise, installée à proximité du palais carolingien, ont été identifiés : ils se composent d'une vaste aire d'ensilage et de greniers surélevés pour le stockage des vivres, d'espaces dédiés à l'artisanat (travail de l'os et du textile), de fosses de rejets et de fonds de cabanes, témoignant des débuts de l’occupation qui se densifie véritablement à partir du xve s. Au cœur du Moyen Âge s'y ajoutent des constructions en dur. Progressivement, l’habitat se développe le long des rues encore empruntées aujourd'hui, comme observé dans la cour d'Eylau. Des jardins, auxquels sont associés des puits ou citernes, sont aménagés au cours du xviie s. dans la cour d'Orléans notamment, lors de l'arrivée des sœurs carmélites. Sur l'ensemble de l'emprise, un grand nombre de fondations de l'époque moderne a été découvert, coïncidant pour les plus récentes à l'installation du quartier militaire de la fin du xviiie s. jusqu'à la fermeture de la caserne en 2012.

4Le volume de mobilier extrait est important et diversifié : lame et percuteurs en silex, vaisselle en céramique, verre de table et verre à vitre, manches de couteau en os, petits éléments de parure vestimentaire, quelques monnaies, cinq mortiers en calcaire du bas Moyen Âge, mais aussi une collection de pipes en céramique fine figuratives de l'époque moderne. Les études sont en cours mais elles livrent déjà d'étonnantes découvertes, telles que de la verrerie d’apparat importée du Moyen-Orient.

5Cette opération offre l'opportunité rare d'étudier 6 000 ans d'histoire dans un quartier de l'ancienne cité royale ayant connu plus de deux siècles d’installations militaires qui ont rendu le site impénétrable et parfaitement méconnu de l'archéologie.

Compiègne, courtine de la ville édifiée au xiie s. - Place d'Armes.

Compiègne, courtine de la ville édifiée au xiie s. - Place d'Armes.

Cl. K. Ducat

Haut de page

Table des illustrations

Titre Compiègne, courtine de la ville édifiée au xiie s. - Place d'Armes.
Crédits Cl. K. Ducat
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/16549/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 975k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Kateline Ducat, « Compiègne (Oise). École d’État-Major », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 209.

Référence électronique

Kateline Ducat, « Compiègne (Oise). École d’État-Major » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16549

Haut de page

Auteur

Kateline Ducat

Éveha

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Kateline Ducat

Éveha

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals