Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais). Rue Carnot

Responsable d’opération : Jean-Claude Routier
p. 221

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Inrap

Texte intégral

1L’opération archéologique concerne le secteur intra-muros, non loin de la citadelle située sur le point haut NO de la ville médiévale, connue depuis le xe s. comme premier port du royaume capétien. Quatre zones de sondages furent implantées sur les 2 000 m2 de surface d’un projet immobilier.

2Le premier sondage, placé à environ 25 m de l’enceinte du xiiie s., a permis de reconnaître la stratigraphie d’occupation jusqu’à 5 m de profondeur, atteignant le substrat naturel. La séquence médiévale est épaisse de 2 m et montre plusieurs niveaux datés des xe-xie au xve s. d’après les éléments céramiques recueillis dans les couches successives. La stratigraphie se caractérise par une accumulation sur 2 m d’épaisseur de couches détritiques, très riche en mobilier céramique du xviie s. et en faune. Le profil pentu de ces différents apports peut être interprété comme le talus arrière de la plate-forme d’artillerie édifiée au cours du xviie s. après rehaussement du mur rempart médiéval par un parement de briques. Le colmatage du terrain par de nouveaux remblais au xviiie s. a eu pour résultat un nivelage de l’ensemble du terrain pour l’aménagement d’un vaste parc d’agrément visible sur le plan ancien de la ville (plan de l’arpenteur Varlet daté de 1781).

3Le deuxième sondage, côté rue Carnot, a mis au jour les structures d’un habitat installé à la fin du xve s. et composé de plusieurs fondations, de foyers en tuiles, de sols et de niveaux d’argile, repérés sur une longueur de 15 m et atteignant une profondeur d’1,50 m. Plusieurs remaniements sont enregistrés sur une chronologie d’occupation comprise entre le xve et le xviiie s., puisque les dernières recharges de sols observées sont associées au bâti d’époque moderne visible en front de rue sur le plan Varlet.

4Le troisième sondage, placé dans le prolongement du précédent, a livré des témoins d’occupation du xe s. à une profondeur de 3 m au contact du substrat sableux. Sous les niveaux médiévaux de terre noire des xiiie-xve s. sont apparues des fosses contenant des rejets domestiques, avec en particulier des céramiques des xe-xie s. associées à des restes de boucherie (nombreux os d’animaux). Un éperon en fer a été recueilli dans les niveaux sableux de cette première occupation du site.

5Un quatrième sondage a révélé, sous le remblaiement de « terres noires » d’époques moderne et contemporaine, un sommet de fondations de craie et de silex à -2,50 m. Cette zone est bouleversée par plusieurs cheminées d’aération d’un vaste casernement souterrain de la seconde guerre mondiale (1943) situé à 20 m de profondeur sous le front ouest des remparts, dont le départ de galeries est ouvert dans le pied d’escarpe du fossé médiéval.

6Ce diagnostic a mis en exergue deux aspects différents de la stratigraphie complète du site sur l’axe E-O et sur une distance d’environ 50 m ; à l’est, l’existence d’un habitat médiéval dense préservé ; à l’ouest, une stratification subordonnée à l’évolution du rempart urbain ayant conditionné toute la topographie du secteur concerné par l’emprise du projet.

Montreuil-sur-Mer, rue Carnot.

Montreuil-sur-Mer, rue Carnot.

Cl. J.-C. Routier, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Montreuil-sur-Mer, rue Carnot.
Crédits Cl. J.-C. Routier, Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/16637/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 987k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Routier, « Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais). Rue Carnot », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 221.

Référence électronique

Jean-Claude Routier, « Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais). Rue Carnot » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16637

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Claude Routier

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals