Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Orléans (Loiret). 21, rue Saint-Étienne

Responsable d’opération : Amandine Ladam
p. 223-224

Entrées d’index

Année de l'opération:

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Pôle d'archéologie de la ville d'Orléans

Texte intégral

1L’emprise du diagnostic du 21, rue Saint-Étienne se situe sur le rebord du plateau calcaire orléanais, dans l’hypercentre de la ville, à une centaine de mètres de la cathédrale. Sans avoir atteint le substrat, l’occupation la plus ancienne mise au jour entre 3,50 et 3,70 m sous le sol actuel est datée des ier-iie s. D’après les sondages géotechniques réalisés, il reste encore 3 à 4 m de niveaux anthropiques encore en place sous les derniers vestiges observés.

2Entre le vie et le xe s., ce sont d’épais remblais et plusieurs fosses qui caractérisent cette période. Un riche mobilier céramique datant des ve-viie s., issu de ces couches, a permis de documenter des niveaux rarement mis en évidence dans le centre-ville d’Orléans. Il illustre un contexte de consommation indiquant la présence d’habitats proches.

3Le xe s. voit la structuration d’espaces extérieurs avec l’aménagement de sols de cour ou d’allées en cailloutis. Au cours du xiiie s., la construction d’une cave et l’aménagement d’un accès vers un second niveau excavé, peut-être une ancienne carrière, sont entrepris. Seul l’un des murs de cette cave, constitué d’un petit appareil de moellons équarris, régulièrement assisés et liés au mortier, a été dégagé sur 3 m de hauteur. Ce parement soigné dissimule un blocage interne et présente un arc de fondation ainsi qu’un large soupirail couvert d’un glacis dont l’ébrasement interne mesure 1,30 m de large à l’ouverture.

4Au cours du xixe s., le second niveau de cave est condamné et le bâti médiéval excavé réutilisé afin d’agrandir le couvent Notre-Dame-du-Calvaire édifié sur la parcelle.

Orléans, 21, rue Saint-Étienne, mur de cave du xiiie s. et accès vers le second niveau excavé.

Orléans, 21, rue Saint-Étienne, mur de cave du xiiie s. et accès vers le second niveau excavé.

Cl. Pôle d'archéologie de la ville d'Orléans

Haut de page

Table des illustrations

Titre Orléans, 21, rue Saint-Étienne, mur de cave du xiiie s. et accès vers le second niveau excavé.
Crédits Cl. Pôle d'archéologie de la ville d'Orléans
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/16665/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 999k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Amandine Ladam, « Orléans (Loiret). 21, rue Saint-Étienne »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 223-224.

Référence électronique

Amandine Ladam, « Orléans (Loiret). 21, rue Saint-Étienne » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 26 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16665

Haut de page

Auteur

Amandine Ladam

Pôle d'archéologie de la ville d’Orléans

Haut de page

Responsable d’opération

Amandine Ladam

Pôle d'archéologie de la ville d’Orléans

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals