Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Soissons (Aisne). 3 rue Leroux

Responsable d’opération : Ali Rouibi
p. 230-231

Entrées d’index

Année de l'opération:

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Office public de l’habitat de l’Aisne

Texte intégral

1Le projet de construction de logements à Soissons par l'Opal de l'Aisne, à l'angle des rues Leroux et Porte-de-Crouy, avait entraîné la réalisation par l'Inrap d'un diagnostic en mars 2013. Ce dernier avait mis en évidence la présence de vestiges funéraires de l'Antiquité tardive, de structures domestiques médiévales ainsi que d'éléments d'époque moderne. Les fouilles réalisées d'août à décembre 2017 par le bureau Éveha, sous la direction d'A. Rouibi (responsable d'opération) et de J. Lyautey (responsable adjoint, anthropologue) ont confirmé ces premiers résultats.

2L'opération archéologique a porté sur une surface d'environ 1 600 m², localisée sur la rive droite de l'Aisne canalisée, à l'extérieur du cœur historique de la ville et à proximité de l'abbaye royale de Saint-Médard, fondée autour du tombeau du saint entre 557 et 560.

3L'occupation tardo-antique se caractérise par la fraction d'une vaste nécropole à inhumation du Bas-Empire (iv-ve s.) se développant sur l'intégralité de la surface soumise à prescription. Pas moins de 192 sépultures y ont ainsi été mises au jour. Il s'agit majoritairement d'inhumations en coffrage en bois, présentant des individus disposés en décubitus dorsal, avec ou sans mobilier associé. Ces vestiges sont à mettre en relation avec la zone funéraire identifiée depuis 2009 sur cette rive de l'Aisne, à l'extérieur du pomerium de la Civitas Suessionum.

4Peu de structures du premier Moyen Âge ont été identifiées. Le site a bien livré çà et là du mobilier céramique en position résiduelle au sein de structures plus récentes, mais il semble que le cœur de l'occupation altomédiévale échappe à l'emprise de la fouille. Toutefois, il a été possible de mettre au jour en limite septentrionale une structure excavée évoquant fortement un fond de cabane à deux poteaux axiaux, vraisemblablement du très haut Moyen Âge.

5Le second Moyen Âge se caractérise quant à lui par des réseaux de fossés d'orientations divergentes. Deux larges fossés viennent barrer le sud de l’espace fouillé selon un axe N-S et peuvent avoir joué le rôle de fossés drainants dans un environnement très humide (la rivière Aisne coule à moins de 100 m à vol d'oiseau à l'ouest du site et les résurgences de nappes sont très fréquentes au sein des structures les plus profondes). D'autres réseaux fossoyés, de dimensions plus modestes, s’alignent selon des axes E-O et pourraient correspondre à des délimitations parcellaires. L'état d'avancement des travaux de post-fouille ne permet toutefois guère d'en discuter le phasage. À cela, viennent s'ajouter des séries de fosses polylobées, fortement intriquées, localisées en limite de fouille nord. Leur fonction reste cependant indéterminée.

6Les occupations subséquentes, bien que plus ténues, ne demeurent pas en reste puisque de nombreux vestiges de l'époque moderne ont également pu être identifiés sur l'ensemble du site. Notons à ce titre la présence de deux fours à chaux bien conservés et de nombreuses latrines maçonnées de plan circulaire ou quadrangulaire.

7Les premiers résultats de la fouille de la rue Leroux s'annoncent donc prometteurs et ne manqueront pas d'accroître nos connaissances sur ce faubourg de Soissons, mal connu par l'archéologie, depuis ses origines jusqu'à la fin de l'époque moderne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ali Rouibi, « Soissons (Aisne). 3 rue Leroux »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 230-231.

Référence électronique

Ali Rouibi, « Soissons (Aisne). 3 rue Leroux » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 03 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16773

Haut de page

Auteur

Ali Rouibi

Éveha

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Ali Rouibi

Éveha

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals