Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Troyes (Aube). Place Saint-Pierre

Responsable d’opération : Pascal Neaud
p. 233

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/64298/0147889

Texte intégral

1La requalification du parvis de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes et des rues connexes (rues de l’Évêché et Montée-Saint-Pierre) a entraîné la prescription d’un diagnostic archéologique réalisé en avril 2017. L’aménagement général impactant peu le sous-sol (de 0,25 à 0,60 m), seules les sept fosses de plantation de végétaux, pouvant atteindre une profondeur de 1,50 m, ont fait l’objet d’investigations. Quatre tranchées ont été réalisées (fig. 1), mais leur relative faible profondeur (2,19 m au maximum, soit à une altitude de 106,71 m NGF), dictée par la cote de fond de forme, n’a pas permis d’atteindre les niveaux antérieurs au Moyen Âge classique et à plus forte raison le substrat géologique. Toutefois, la présence de tessons résiduels du Bas-Empire plaide en faveur de structures gallo-romaines sous-jacentes et un sol mis au jour au fond d’une tranchée (et potentiellement un mur récupéré) sont attribuables au haut Moyen Âge en se fondant sur un unique tesson.

2Ce diagnostic a donc essentiellement permis l’observation de vestiges du Moyen Âge classique, plus précisément de la première moitié du xiie s., dont témoignent 136 tessons de céramique comptant notamment des productions flammulées. La puissance de la stratigraphie observée relative à cette époque est d’environ 1,50 m. La typologie des faits diffère selon les tranchées. Dans les tranchées 1 et 2, on est en présence de niveaux de sol (non construits en dur), de fosses, de tranchées de récupération de mur, de puits et d’une probable latrine. La faible profondeur de la tranchée 3 (1,13 m) a uniquement permis l’observation d’une couche de remblai et d’un niveau d’incendie qu’il serait tentant de rattacher, avec une extrême prudence, à celui de la ville en 1188. Dans la tranchée 4 enfin, plusieurs couches de circulation, construites essentiellement avec des pierres et appartenant à une même structure, ont été mises en évidence sur l’ensemble de la surface ouverte. En se fondant sur ces éléments, les vestiges découverts dans les tranchées 1 et 2 s’apparentent à un habitat (nous serions plus précisément à l’arrière des habitations, dans des espaces de type jardin ou cour intérieure) dont la façade donnerait sur le parvis de la cathédrale identifié dans la tranchée 4.

3Les vestiges du Moyen Âge classique sont directement scellés par ceux des époques moderne ou contemporaine et l’on peut d’ailleurs s’interroger sur l’absence de niveaux du bas Moyen Âge dans ce secteur (arasement ?).

Troyes, Place Saint-Pierre, fosses de plantation, emprise et tranchées du diagnostic repositionnées sur le plan cadastral.

Troyes, Place Saint-Pierre, fosses de plantation, emprise et tranchées du diagnostic repositionnées sur le plan cadastral.

Relevé S. Grisard, Inrap, DAO P. Neaud, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Troyes, Place Saint-Pierre, fosses de plantation, emprise et tranchées du diagnostic repositionnées sur le plan cadastral.
Crédits Relevé S. Grisard, Inrap, DAO P. Neaud, Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/16813/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 650k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascal Neaud, « Troyes (Aube). Place Saint-Pierre », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 233.

Référence électronique

Pascal Neaud, « Troyes (Aube). Place Saint-Pierre » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16813

Haut de page

Responsable d’opération

Pascal Neaud

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals