Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Vesoul (Haute-Saône). Palais de justice

Responsable d’opération : Stéphanie Guillotin
p. 234-235

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Antea Archéologie

Texte intégral

1La fouille du palais de justice de Vesoul s’est déroulée du 23 juin au 13 septembre 2017. Ces fouilles, motivées par la restructuration et l’agrandissement du palais de justice et impliquant la réalisation d’espaces souterrains dans la cour délimitée par les ailes du bâtiment, ont été l’occasion de fouiller en plein cœur de la ville de Vesoul, sur une profondeur de près de 5 m. L’espace concerné s’étend sur une surface de 250 m2.

2La fouille a permis la découverte de vestiges s’échelonnant sur une période allant du ier au xviiie s.

3Si de nombreuses observations et découvertes faites depuis le xviiie s. permettaient de ne pas douter de l’ancienneté de la ville de Vesoul, la fouille du Palais de justice atteste la réalité d’une implantation antique dans le cœur de la ville. Cette occupation, qui avait été jusque-là seulement pressentie, est confirmée par la présence d’un bâtiment aux murs construits en pierres, pour certains recouverts d’enduits peints et de sols de mortier ou en terrazzo. Ce bâtiment est occupé entre le milieu du ier et l’extrême fin du iie – début du iiie s. Il comportait une cuisine et servait probablement d’habitation.

4Les vestiges romains sont recouverts par un épais niveau argileux de couleur gris-bleu stérile dont l’épaisseur varie selon les zones du chantier et atteint jusqu’à 1,40 m. Il pourrait s’agir de niveaux d’inondation. Le diagnostic signale, en effet, des niveaux hydromorphes comblant une vaste dépression vraisemblablement d’origine naturelle. L’étude géomorphologique à venir nous permettra de caractériser ces niveaux et de comprendre leur mise en place.

5Au-dessus de cet épais niveau, on observe une installation qui semble, au vu des premiers éléments, dater des xiiie ou xive s. Il s'agit sans doute du sol des halles de la ville constitué de petites dallettes de schistes. La parcelle comporte également une cave appartenant à un îlot composé de maisons particulières. C’est l’interprétation des vestiges que semblent, à ce stade, nous indiquer les sources écrites.

6Cette cave est détruite et comblée au moment de la construction du Palais de justice en 1765. Différents états de projet du Palais de justice ont pu être observés durant la fouille et viendront compléter ce qui pouvait déjà être connu par le biais des archives.

Vesoul, Palais de justice, plan des vestiges des xiiie et xive s.

Vesoul, Palais de justice, plan des vestiges des xiiie et xive s.

DAO. S. Guillotin

Haut de page

Table des illustrations

Titre Vesoul, Palais de justice, plan des vestiges des xiiie et xive s.
Crédits DAO. S. Guillotin
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/16833/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 740k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphanie Guillotin, « Vesoul (Haute-Saône). Palais de justice », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 234-235.

Référence électronique

Stéphanie Guillotin, « Vesoul (Haute-Saône). Palais de justice » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16833

Haut de page

Auteur

Stéphanie Guillotin

Antea Archéologie

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Stéphanie Guillotin

Antea Archéologie

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals