Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 3. – Projets collectifs de recherche

Thérouanne (Pas-de-Calais). Thérouanne, ville antique et médiévale

Responsable d’opération : François Blary
Notice rédigée avec Anne-Marie Flambard Hericher
p. 240-241

Entrées d’index

Année de l'opération:

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : université libre de Bruxelles

Texte intégral

1En 2014, un projet collectif de recherche a été lancé par François Blary, professeur en histoire de l’art et archéologie du Moyen Âge à l’ULB, dans le but de réunir toutes les informations disponibles pour une meilleure connaissance de la cité antique des Morins. Évêché important dès le haut Moyen Âge et ville médiévale convoitée, assiégée de multiples fois, elle fut enfin prise par Charles Quint qui la fit détruire de fond en comble. Pour mener à bien cette étude, une équipe pluridisciplinaire de chercheurs (archéologues, historiens, historiens de l’art, géologues, géophysiciens) a été réunie.

2Afin d’insérer dans un cadre bien identifié les 120 fouilles préventives ou programmées conduites sur la ville et ses abords dans le but de faire ressortir les données communes, des prospections archéologiques utilisant les techniques les plus modernes (LiDAR, microtopographie, résistivité électrique, magnétique, électromagnétique, etc.) ont été conduites. Les prospections débutées en 2014 se sont poursuivies par étapes jusqu’en 2017, qui a vu la conclusion de cette enquête menée sur tous les terrains accessibles (c’est-à-dire non bâtis et non plantés).

3Les publications sur Thérouanne et la centaine de rapports de fouilles produits depuis un siècle ont été consultés et leurs lacunes ont été mises en évidence, qu’il s’agisse de rapports non rendus, absents ou lacunaires. Une tâche essentielle a été de tenter de reconstituer, dans la mesure du possible, ces archives. Dans ce but, des contacts ont été pris avec la famille d’Honoré Bernard, qui avait conduit les fouilles de la cathédrale entre 1961 et 1985, afin de retrouver des doubles des documents manquants. Des photos, des plans complets, le rapport manuscrit 1985 et le journal de fouilles de l’ensemble des campagnes ont été ainsi dupliqués. Parallèlement, le mobilier issu des fouilles a été recherché (notamment celui issu des fouilles de Camille Enlart) et le PCR s’est orienté vers un recensement du mobilier archéologique provenant de la ville et conservé dans de nombreux lieux de stockage. Le mobilier issu des fouilles d’Honoré Bernard, versé au CCE d’Arras-Dainville, a été observé et, en partie, photographié par Anne-Marie Flambard Héricher. Le lapidaire issu des fouilles de Camille Enlart a été recherché au musée de Boulogne mais s’avère très lacunaire (François Blary). D’une manière plus générale, Jean-Pierre Gély a examiné la nature des différents blocs de pierre conservés dans les divers centres et a inventorié l’ensemble de ceux conservés au musée de Thérouanne. Il a pu ainsi esquisser une première synthèse à propos de l’approvisionnement lithique du chef-lieu de cité.

4Enfin, Adrien Dubois a repris l’étude des sources réunies par Olivier Guyotjeannin, il en a vérifié les références et le contenu et a réalisé un index permettant de les utiliser. Il a pu proposer une relecture de la disposition de l’espace urbain et de son évolution à partir des données ainsi réunies. Nick Holder, en Angleterre, a recherché les sources anglaises ou conservées là-bas. Ces dernières s’avèrent particulièrement riches, notamment sur le siège de la ville par Henri VIII en 1513 et ses conséquences. Cette abondante documentation a permis une réflexion sur les fortifications de la cité des Morins de l’Antiquité jusqu’à sa destruction.

5Les diverses campagnes de prospections géophysiques conduites depuis le début du PCR ont été synthétisées et ont permis l’élaboration d’un document qui met en évidence les structures repérées grâce aux différentes techniques mises en œuvre. Il concerne principalement la partie nord de la vieille ville, propriété de l’État, seule partie où les terrains sont encore accessibles aux prospections. Il devra être confronté aux informations apportées par la documentation écrite.

6Enfin, les sondages qui continuent à se multiplier dans la vieille ville sont suivis avec attention au sein du PCR. Le responsable d’opération Vincent Merkenbreack a entrepris, avec Gabriel Guidi Rontani, d’alimenter un SIG au CCE du département du Pas-de-Calais à Arras.

Thérouanne, ville antique et médiévale, interprétation archéologique des anomalies mises en évidence par les différentes méthodes géophysiques pratiquées à Thérouanne de 2014 à 2017.

Thérouanne, ville antique et médiévale, interprétation archéologique des anomalies mises en évidence par les différentes méthodes géophysiques pratiquées à Thérouanne de 2014 à 2017.

Cl. F. Blary

Haut de page

Table des illustrations

Titre Thérouanne, ville antique et médiévale, interprétation archéologique des anomalies mises en évidence par les différentes méthodes géophysiques pratiquées à Thérouanne de 2014 à 2017.
Crédits Cl. F. Blary
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/16901/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 874k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Marie Flambard Hericher, « Thérouanne (Pas-de-Calais). Thérouanne, ville antique et médiévale »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 240-241.

Référence électronique

François Blary, Anne-Marie Flambard Hericher, « Thérouanne (Pas-de-Calais). Thérouanne, ville antique et médiévale » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 08 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16901

Haut de page

Auteur

Anne-Marie Flambard Hericher

université de Rouen

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

François Blary

université libre de Bruxelles

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals