Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Église Saint-Jean de Malte

Responsable d’opération : Claire Auburtin
p. 245

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Direction archéologie et museum d'Aix-en-Provence

Texte intégral

1Édifiée dans le dernier tiers du xiiie s., l’église Saint-Jean de Malte est considérée comme la première église gothique de Provence. Cet édifice classé au titre des monuments historiques depuis 1840 a été le cadre, de mars 2017 à mars 2018, d’importants travaux de restauration sur sa façade occidentale et son clocher portés par la Conservation régionale des monuments historiques. Cette intervention a donné lieu à une étude du bâti par la Direction Archéologie et Museum d’Aix-en-Provence afin de mettre en évidence les différentes campagnes de travaux de l'édifice. L’installation d’une canalisation destinée à juguler les eaux provenant de la toiture de l’église a motivé la fouille de la petite cour située au nord de l’édifice.

2Les investigations ont montré l’appartenance à ce premier état de la construction de la partie centrale de la façade, de la tourelle nord et du clocher. Leur base est commune et bâtie de façon continue et de nombreuses liaisons ainsi que l’alignement de leurs assises permettent de les associer au même programme de construction. Les décrochés et ruptures d’assises ponctuels, appréhendés en différents points de l’édifice, correspondent à des étapes de construction. Une analyse des 550 marques lapidaires permettra de dégager plus finement les éventuelles étapes de chantier et/ou son organisation.

3Le portail fit l’objet à la même époque d’une mise en œuvre spécifique avec l’emploi de la pierre blanche dite de Calissanne. En 1658, d’importants travaux furent réalisés suite à de fortes intempéries. L'altération du clocher nécessita une reprise et un abaissement du plancher de la salle haute du beffroi. Sur le portail, les fleurons des pinacles périphériques furent en partie remplacés et ragréés. Moins de dix ans plus tard, sous le prieur Jean-Claude Viany, les aménagements touchèrent principalement l’environnement du portail avec la réalisation de la tourelle sud et du balcon à encorbellement. Leur insertion dans le programme existant est tout à fait perceptible : les dimensions de la tourelle et des blocs de parement sont légèrement inférieures à ceux de la tourelle nord ; un coup de sabre court sur toute sa hauteur au niveau de sa jonction avec le contrefort-butant ; sa maçonnerie, derrière le pinacle sud, réemploie des blocs anciens porteurs de marques lapidaires. Les blocs constituant le support de la balustrade viennent s’insérer dans la face sud de la tour nord et enfin, la gargouille médiévale située au niveau du pinacle-butant sud est englobée par la nouvelle construction. La mise en place de fresques autour de la rosace nécessita le bûchage du parement médiéval et l’application d’une épaisse couche de mortier de chaux. Le décor, très lacunaire, est partiellement conservé dans la partie nord du portail.

4Les réfections réalisées à l’époque contemporaine sont nombreuses. À la fin du xixe s., les restaurations dirigées par Henri Révoil et ses successeurs touchèrent l’ensemble du bâtiment (façade, cour, toiture). De nouveaux décors furent appliqués (aplat vert à décor de vitrail au niveau du gable, faux-joints) et de nouveaux matériaux furent employés (calcaire coquillier différent de la pierre de Bibémus). Le ciment prompt fut employé de manière invasive. Les restaurations ont porté, dans les années 1950-1960, sur le clocher et, dans les années 1990, sur la balustrade commandée par le prieur Viany.

5Les travaux réalisés dans la cour nord ont confirmé la présence du cimetière médiéval porté sur le plan du prieuré dressé en 1670 par Mathieu Pourtal. Un caveau monumentalisé par un enfeu est implanté au contact de la chapelle édifiée à partir de 1330 par Hélion de Villeneuve. Son contenu est en cours d’étude. Ce caveau fut ensuite arasé et, dans son environnement immédiat, furent installées quatre sépultures orientées, en pleine terre.

6À partir des années 1670, la construction d'habitations dans le nouveau quartier Mazarin a, sans ménagement, impacté l’espace funéraire. Les sols ont été abaissés et dallés afin d’évacuer les eaux de pluie. De nouveaux travaux furent réalisés lors de la campagne de restauration de l’architecte Révoil. Une calade de galets fut mise en place et un vide sanitaire aménagé au contact du bras nord du transept afin de limiter l’humidité dans les murs.

Aix-en-Provence, église Saint-Jean de Malte. Périodes de construction de la façade ouest de l’église gothique.

Aix-en-Provence, église Saint-Jean de Malte. Périodes de construction de la façade ouest de l’église gothique.

Relevé C. Auburtin, DAO S. Ranchin, Damva

Haut de page

Table des illustrations

Titre Aix-en-Provence, église Saint-Jean de Malte. Périodes de construction de la façade ouest de l’église gothique.
Crédits Relevé C. Auburtin, DAO S. Ranchin, Damva
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/16934/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 776k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claire Auburtin, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Église Saint-Jean de Malte », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 245.

Référence électronique

Claire Auburtin, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Église Saint-Jean de Malte » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 26 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16934

Haut de page

Auteur

Claire Auburtin

Direction archéologie et museum d'Aix-en-Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Claire Auburtin

Direction archéologie et museum d'Aix-en-Provence

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals