Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Maison de l'Espagne - 7ter, rue Mignet

Responsable d’opération : Sandrine Claude
p. 246

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Direction archéologie et museum d'Aix-en-Provence

Texte intégral

1Motivé par le projet d'aménagement d'un local commercial en salles de classe, le diagnostic archéologique conduit au no7 ter de la rue Mignet prend place dans l'ancienne église des Dominicaines de Notre-Dame de Nazareth, édifiée à partir de 1377, après le transfert intra-muros de la communauté.

2Aucun vestige bâti antérieur à l'église de la fin du Moyen Âge n'a été mis en évidence dans la parcelle diagnostiquée. Vue sur une surface très limitée, la sédimentation brune, pauvre en mobilier, perforée par les fondations de l'église et recouverte par ses niveaux de construction, évoque des terres de cultures et la présence de jardins dans un secteur peu bâti du faubourg Rabet, que les textes attestent à partir du xiiie s. Son affleurement a été saisi entre les cotes 195,58 et 195,67 m NGF.

3De l'église médiévale des Dominicaines, élevée à partir de 1377 et assurément achevée en 1413 lorsque sa charpente est donnée comme modèle pour celle de La Madeleine, ont été reconnus les murs gouttereaux ouest et est et le piédroit sud d'une porte monumentale. Ces vestiges dessinent une nef à vaisseau unique orientée N-S, d'une largeur dans-œuvre d'environ 10 m et qui prend son accès sur la rue Mignet. Avec les restes du chevet reconnus en 2012, ils portent la longueur de l'édifice à plus de 23 m.

4C'est probablement dans le deuxième quart du xviiie s., après l'incendie de 1727, que la nef médiévale a été subdivisée en deux par un mur-de-refend appareillé en pierre de taille. Traversé par une grande arcade centrale et deux portes en plein-cintre disposées de part et d'autre de manière parfaitement symétrique, ce mur a maintenu une communication entre les deux espaces qu'il délimite.

5Située au-delà des limites du diagnostic, la partie sud de la nef médiévale n'a fait l'objet d'aucune observation. Sa désignation comme « chœur des religieuses » dans le rapport de division dressé le 30 août 1791 montre qu'elle a conservé sa vocation cultuelle après la construction du mur de refend et permet de voir, dans l'espace diagnostiqué situé au nord, l'église des fidèles. Ici, les interventions de l'époque moderne ont consisté en la construction de quatre piliers quadrangulaires adossés aux murs gouttereaux pour recevoir des arcs doubleaux et les retombées de voûtes. Les deux travées ainsi créées en avant de l'abside donnent à l'église moderne des dispositions conformes à la représentation qu'en fait Esprit Devoux en 1753.

6Démantelé en plusieurs lots d'habitation, estimé et vendu comme bien national, le couvent des Dominicaines de Notre-Dame de Nazareth cesse d'exister à la Révolution, laissant place à une nouvelle organisation parcellaire. Dans l'église, les travées modernes ont servi de base à ce découpage.

Aix-en-Provence, maison de l'Espagne, plan chronologique des vestiges.

Aix-en-Provence, maison de l'Espagne, plan chronologique des vestiges.

DAO s. Ranchin, Damva

Haut de page

Table des illustrations

Titre Aix-en-Provence, maison de l'Espagne, plan chronologique des vestiges.
Crédits DAO s. Ranchin, Damva
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/16938/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 239k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandrine Claude, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Maison de l'Espagne - 7ter, rue Mignet », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 246.

Référence électronique

Sandrine Claude, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Maison de l'Espagne - 7ter, rue Mignet » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/16938

Haut de page

Auteur

Sandrine Claude

Direction archéologie et museum d’Aix-en-Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sandrine Claude

Direction archéologie et museum d’Aix-en-Provence

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals