Navigation – Plan du site

AccueilNuméros48Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II. 1. – Opérations de terrainParigny-les-Vaux (Nièvre). Église...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Parigny-les-Vaux (Nièvre). Église Saint-Jean-Baptiste

Responsable d’opération : Antoine Guicheteau
p. 271-272

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/64298/0149047

Texte intégral

1Le diagnostic archéologique réalisé au pied de l’église Saint-Jean-Baptiste à Parigny-les-Vaux (Nièvre) s’est déroulé du 6 au 10 novembre 2017. Six tranchées, réparties sur l’ensemble du périmètre de l’édifice religieux, ont été implantées en préalable à la pose d’un réseau de drainage souterrain. Malgré la faible largeur de l’emprise, contrainte par la nature de l’aménagement, les observations effectuées autorisent quelques interprétations quant à l’évolution de l’espace autour d’une église, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.

2Les éléments les plus anciens découverts consistent en quelques fragments de céramique du Haut-Empire, piégés dans un niveau situé dans la partie orientale de l’emprise dont la nature exacte – colluvionnement ou remblai – demeure délicate à définir. Toujours dans ce secteur, au sein de la tranchée 2, les restes matériels conservés dans un remblai provenant de la démolition d’une construction gallo-romaine ont été mis au jour. Enduits peints, tegulae et moellons témoignent de l’existence d’une construction en dur dans l’environnement immédiat de l’église actuelle. La destruction de ce bâtiment semble s’être déroulée à la fin de l’Antiquité ou au début du Haut Moyen Âge d’après la chronologie des tessons de céramique recueillis. Le niveau est par la suite considérablement impacté par l’implantation de sépultures du Moyen Âge en sarcophage ou en pleine terre. La réalisation d’une analyse radiocarbone à partir d’un échantillon de fémur d’un individu dont la sépulture est la plus ancienne sur le plan stratigraphique indique une chronologie située entre le deuxième quart du xie s. et la deuxième moitié du xiie s., soit une période vraisemblablement contemporaine du premier état de l’église paroissiale actuelle. La conservation de vestiges de la fin du premier Moyen Âge dans cette zone s’explique par la construction, à la fin du Moyen Âge, d’un édifice ou d’un appentis sur poteaux posés sur des supports de pierre. Des inhumations des périodes moderne et contemporaine, caractérisées par la présence de nombreuses épingles en alliage cuivreux, ainsi qu’un caveau maçonné du xixe s. marquent l’espace funéraire paroissial, localisé autour de l’église.

3Cette opération limitée dans le temps et dans l’espace a permis de documenter l’environnement d’une église paroissiale d’origine médiévale. Le principal apport du diagnostic est la mise en évidence d’occupations gallo-romaines et alto-médiévales antérieures à l’église et son cimetière, dont l’origine remonte, en l’état, au moins au xie s., dans un secteur faiblement renseigné par la recherche archéologique, qu’elle soit préventive ou programmée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Antoine Guicheteau, « Parigny-les-Vaux (Nièvre). Église Saint-Jean-Baptiste »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 271-272.

Référence électronique

Antoine Guicheteau, « Parigny-les-Vaux (Nièvre). Église Saint-Jean-Baptiste » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17154 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.17154

Haut de page

Auteur

Antoine Guicheteau

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Antoine Guicheteau

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search