Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Seclin (Nord). Avenue des Marronniers/hôpital Notre-Dame

Responsable d’opération : Guillaume Lassaunière
p. 276-277

Entrées d’index

Année de l'opération:

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : centre archéologique de Seclin

Texte intégral

1Les investigations archéologiques ont été menées au cœur du domaine de l’ancien hôpital Notre-Dame, dans l’environnement immédiat des bâtiments classés au titre des monuments historiques en 1932. L’hôpital Notre-Dame a été fondé en 1246 par Marguerite de Constantinople, comtesse de Flandre, sur une manse gérée par ses soins. À l’origine, le domaine compte une chapelle, une ferme, les logements des sœurs qui œuvrent auprès des malades et une grande salle de soins. L’hôpital a connu plusieurs programmes d’agrandissement au cours des siècles jusqu’au départ définitif des sœurs en 2011. L’environnement archéologique du site, implanté en plein cœur de l’ancien marais de Seclin, est riche de découvertes qui couvrent principalement le Second âge du fer et l’Antiquité. Le diagnostic a d’ailleurs confirmé au sein du domaine la présence d’occupations antérieures à l’établissement de l’hôpital.

2La période médiévale est marquée par le creusement, au milieu du xiiie s., de douves en pourtour du domaine, qui fixeront ses limites jusqu’à la seconde moitié du xixe s. Leurs dimensions, plus de 10 m de large et 4 m de profondeur, sont dues à leurs curages réguliers. Un second réseau de fossés, aux dimensions comparables, a été identifié au plus près des bâtiments du complexe hospitalier. Les sources mentionnent des modifications du tracé de ce second réseau au cours du xve s., ce qui se traduit par le colmatage d’une partie des douves tout du moins sur le flanc méridional du domaine. Une grande partie de la zone nord du domaine est occupée par une ferme dont l’existence est connue depuis le xiiie s. Sur ce secteur, une grange dotée de contreforts latéraux ainsi que diverses annexes agricoles ont pu être étudiées. Les vestiges s’apparentent à des fondations de craie fortement arasées. Le mobilier archéologique en lien avec ces bâtiments traduit une période d’occupation comprise entre le xiie et le xive s. L’intrication des vestiges met en lumière des travaux de reprises et d’extensions en lien avec le développement de la ferme au cours du Moyen Âge, parfaitement renseignées par les sources.

3Entre le xvie s. et la seconde moitié du xviiie s., des travaux furent engagés sur le domaine, que ce soit sur la partie hospitalière ou du côté de l’établissement agricole. La présence d’un grand four à briques en meule de type « klamp » et de saignées trahissant l’extraction d’argile est la conséquence de commandes importantes de briques pour les travaux de rénovation de l’hôpital. Par son plan, le four se rapproche d’occurrences régionales en usage entre la seconde moitié du xvie s. et le début du xviie s. ; le mobilier archéologique associé à l’activité briquetière accorde d’ailleurs du crédit à ces datations. La grange et ses abords sont quant à eux réaménagés entre la fin du xvie et la deuxième décennie du xviiie s. Les fondations de la nouvelle grange, faisant intervenir une architecture mixte en craie et briques, sont particulièrement bien conservées. Cette séquence chronologique se clôt par une grande fosse dépotoir de la seconde moitié du xviiie s. mise au jour à proximité du four à briques. Son contenu offre un panel intéressant de la vaisselle employée dans un cadre hospitalier à cette époque.

Seclin, plan schématique du domaine de l'hôpital entre le xiiie et le xve s. ; plan schématique du domaine de l'hôpital entre le xvie et le début du xviie s.

Seclin, plan schématique du domaine de l'hôpital entre le xiiie et le xve s. ; plan schématique du domaine de l'hôpital entre le xvie et le début du xviie s.

DAO G. Lassaunière

Haut de page

Table des illustrations

Titre Seclin, plan schématique du domaine de l'hôpital entre le xiiie et le xve s. ; plan schématique du domaine de l'hôpital entre le xvie et le début du xviie s.
Crédits DAO G. Lassaunière
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/17198/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 572k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Lassaunière, « Seclin (Nord). Avenue des Marronniers/hôpital Notre-Dame »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 276-277.

Référence électronique

Guillaume Lassaunière, « Seclin (Nord). Avenue des Marronniers/hôpital Notre-Dame » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 07 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17198

Haut de page

Auteur

Guillaume Lassaunière

centre archéologique de Seclin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Guillaume Lassaunière

centre archéologique de Seclin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals