Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 3. – Projets collectifs de recherche

Orléans (Loiret). Cathédrale Sainte-Croix

Responsable d’opération : Pierre Martin
p. 285

Entrées d’index

Année de l'opération:

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : université Grenoble Alpes, Pôle d’archéologie de la ville d’Orléans

Texte intégral

1La cathédrale Sainte-Croix d’Orléans constitue, pour l’architecture de l’an mil, un édifice particulièrement important. Connue par des fouilles anciennes, elle s’avère assez difficile à analyser dès lors qu’on cherche à dépasser le simple constat de ses principales dispositions reposant sur une documentation graphique indigente. Il en va d’ailleurs de même de la datation des vestiges, généralement calée sur les sources écrites, ou même des phases de reconstruction postérieures, à partir du dernier quart du xiiie s. De nombreuses fouilles ont par ailleurs été menées aux abords du monument dans le cadre d’aménagements urbains entre 1977 et 1982 et, plus récemment, en 2009. Conduits dans des conditions très différentes, ces travaux livrent ainsi des informations d’une précision variable qui doivent impérativement être corrélées à l’échelle de l’ensemble du site.

2La problématique de la recherche s’organise autour de trois axes principaux : les éléments relatifs à l’implantation du christianisme durant le Bas-Empire et au groupe épiscopal du haut Moyen Âge, les chantiers cathédraux du Moyen Âge central et l’organisation du chapitre cathédral dans ses aspects liturgiques et matériels. De ces trois axes découle notamment la matière qui pourra nourrir la réflexion pour l’aménagement éventuel d’un lieu patrimonial sur le site, incluant des collections particulièrement riches de mobiliers divers.

3L’année probatoire du PCR a d’ores et déjà permis quelques avancées. La remise en contexte historique et archéologique a été abordée au travers de la production hagiographique dans le diocèse d’Orléans (ive-xiie s.), la reprise des données de fouille du site de Saint-Pierre-Lentin et la biographie du chanoine Chenesseau qui fouilla la cathédrale entre 1937 et 1942. En parallèle du démarrage d’un état des lieux documentaire, le renouvellement de la documentation archéologique offre de nouveaux éclairages : outre les opérations réalisées par le pôle d’archéologie de la ville d’Orléans en 2017, un pré-inventaire du mobilier issu des fouilles anciennes a été initié et un scanner 3D des espaces souterrains du monument a été réalisé. Il permet enfin de disposer de données topographiques précises qui jusqu’alors faisaient défaut. Toutefois, il est pour le moment prématuré de tirer des conclusions sur un dossier aussi complexe que tentaculaire. Seule la conduite du projet sur plusieurs années permettra de compléter et de cerner les lacunes inhérentes à la démarche archéologique, a fortiori dans le cadre de la reprise de données anciennes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Martin, « Orléans (Loiret). Cathédrale Sainte-Croix »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 285.

Référence électronique

Pierre Martin, « Orléans (Loiret). Cathédrale Sainte-Croix » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 10 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17278

Haut de page

Auteur

Pierre Martin

université Grenoble Alpes

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Pierre Martin

université Grenoble Alpes

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals