Navigation – Plan du site

AccueilNuméros48Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III. 1. – Opérations de terrainBerzy-le-Sec (Aisne). Le château

Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Berzy-le-Sec (Aisne). Le château

Responsable d’opération : Laure Leroux
p. 291-292

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Association pour la sauvegarde du patrimoine de l'Aisne méridionale

Texte intégral

1Situé à la confluence de deux vallées, le château de Berzy-le-Sec, possession d’un lignage de chevaliers affiliés au comte de Soissons dès le xiie s., fait l’objet depuis 2015 de recherches archéologiques programmées. Articulant sondage et analyse du bâti, la campagne 2016 avait révélé l’ancienneté des premières constructions maçonnées, désormais attribuables au xie s., et relatives à une tour centrale, autour de laquelle s’articulent par la suite les courtines du château. Cette campagne a également permis de découvrir une construction jusqu’alors inconnue accolée à cette tour centrale, et identifiée, au premier abord, comme une tour d’escalier en vis.

2Lors de cette nouvelle campagne, les sondages menés dans la cour du château, aux abords de la tour centrale, ont mis au jour le plan de la tour d’escalier dans son intégralité : il s’avère qu’elle comprend, dans ses soubassements, une vaste pièce rectangulaire voûtée correspondant, selon toute vraisemblance, à une citerne. D’après une marque lapidaire découverte sur l’un de ses parements, elle daterait de la même phase chronologique que la chapelle du château, soit le début du xvie s. Bien que les maçonneries soient trop arasées pour en livrer tous les détails, l’articulation de cette citerne enterrée avec une tour d’escalier en vis en élévation offre une architecture des plus atypiques et atteste d’une remarquable ingéniosité dans sa conception.

3La base de cette tour-citerne s’appuyait sur un remblai dans lequel de nombreux tessons couvrent un large spectre chronologique, de la fin de la période mérovingienne jusqu’au début du xie s., suggérant une occupation à l’emplacement du château dès le haut Moyen Âge. Il s’est avéré que ce remblai, très localisé, constituait le comblement d’une excavation pratiquée dans le calcaire et associée à des trous de poteaux, indiquant l’existence d’un bâtiment charpenté, sans doute abandonné lors de l’édification des premières constructions maçonnées du château. Cette découverte appelle des investigations supplémentaires l’année prochaine, afin de mettre au jour, autant que possible, le plan et la structure de ce bâtiment en espérant découvrir des niveaux d’occupation en place.

4La dernière session de fouille concernait l’intérieur de la tour centrale, dans lequel avait été ouvert, mais non achevé, un sondage en 2015. L’aire de fouille a donc été étendue et approfondie, livrant des données inédites concernant l’architecture du château de la période médiévale à sa dernière occupation, au début du xxe s. En effet, l’analyse des maçonneries subsistantes a permis de déceler un arc de grande envergure dans le mur nord de la tour centrale, dont les dimensions évoquent l’existence d’une vaste tour-porche, couverte d’un arc brisé et aboutissant dans la cour. Postérieure aux premières maçonneries du xie s., dans le prolongement desquelles elle se situe, elle est antérieure à l’actuelle entrée du château, ce qui permet de situer sa réalisation entre le xiie et le xve s. L’existence de cette tour-porche médiévale constitue un apport majeur et inattendu concernant l’histoire du château de Berzy-le-Sec.

5Au début du xvie s. au plus tard, la réalisation de la tour-citerne, accolée à la tour-porche, occasionne son démantèlement partiel et le remblaiement du passage qu’elle abritait. Au cours des siècles suivants, divers aménagements modifient encore le plan et l’organisation de la tour centrale, notamment afin d’accroître les espaces disponibles en empiétant sur les épais murs médiévaux.

Berzy-le-Sec, plan de la tour centrale du château – État 2017.

Berzy-le-Sec, plan de la tour centrale du château – État 2017.

Plan E. Morinière, relevés et DAO L. Leroux, A. Peters

Haut de page

Table des illustrations

Titre Berzy-le-Sec, plan de la tour centrale du château – État 2017.
Crédits Plan E. Morinière, relevés et DAO L. Leroux, A. Peters
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/17326/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 755k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laure Leroux, « Berzy-le-Sec (Aisne). Le château »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 291-292.

Référence électronique

Laure Leroux, « Berzy-le-Sec (Aisne). Le château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 18 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17326 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.17326

Haut de page

Auteur

Laure Leroux

Aspam

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Laure Leroux

Aspam

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search