Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Roche-Maurice (La) (Finistère). Château de Roc’h Morvan

Responsable d’opération : Ronan Pérennec
p. 306

Entrées d’index

Année de l'opération:

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : conseil départemental du calvados

Texte intégral

1La poursuite de la fouille de l’enceinte basse a permis de conforter la datation de l’enceinte du xiie s., et de préciser leur mode de construction. Dans toute la partie NE de l’enceinte, la construction des courtines du xiie s. s’est accompagnée de remblaiements notables. La rehausse de sol recherchée a permis à terme d’aligner partiellement le niveau de sol retenu sur un replat du rocher. Aucun soin particulier n’est apporté aux fondations, non véritablement parementées. Les soins des bâtisseurs ont été réservés aux seules parties visibles, les élévations.

2Après la destruction du château en 1240, au cours d’une révolte contre le duc, une enceinte plus géométrique est mise en œuvre et la forteresse est agrandie. C’est sans doute de cette époque que datent des structures encore très lacunaires, mais qui pourraient faire partie d’une braie, construites en avant de la courtine sud pour protéger les portes. La datation n’est ici que relative et n’est pas encore étayée de manière absolue.

3La fouille a également mis partiellement au jour de nouveaux aménagements internes de cette enceinte du xiiie s. : cloisonnements internes, murs de refends, etc. Leur présence permet désormais d’envisager la création à cette époque d’un vaste logis de 40 m × 10 m, flanqué d’un avant-corps central formant la porterie. Les constructeurs semblent avoir optimisé l’espace disponible et il semble bien que la majeure partie de cette enceinte était bâtie. La poursuite de la fouille devrait permettre de mieux documenter ces constructions internes.

4Il a été possible de mieux cerner l’occupation de la fin du xve s., ainsi que les conditions de la reconstruction après la destruction de 1489 pendant la guerre de Bretagne. La montée des tensions et la préparation au conflit ont laissé des traces. C’est le cas d’aménagements maçonnés destinés à rétrécir le passage dans le sas de la porterie ; c’est aussi le cas de deux terrasses de stockage qui sont mises en œuvre à ce moment. L’une d’elles est directement en lien avec un entrepôt de boulets de canons.

5Les travaux de la fin du xve et du début du xvie s. sont aussi beaucoup mieux connus. C’est notamment la reconstruction, bien plus que la destruction du château, qui a généré les remblais de démolition abondamment rencontrés sur le site. Les épandages réalisés après un tri poussé des matériaux ont été effectués à partir du SE : il semble que la tour d’artillerie et la courtine sud aient été les premières construites, après arasement des ouvrages préexistants. Certaines maçonneries, construites à l’intérieur de l’enceinte dans un deuxième temps, ne sont pas fondées sur les murs antérieurs, mais sur les remblais de démolition qui ont littéralement nappé l’intérieur du château. Ils ont abouti à une surélévation générale du niveau de circulation interne mais ont aussi été épandus à l’extérieur, afin de constituer des talutages destinés à protéger la base des ouvrages des tirs d’artillerie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ronan Pérennec, « Roche-Maurice (La) (Finistère). Château de Roc’h Morvan »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 306.

Référence électronique

Ronan Pérennec, « Roche-Maurice (La) (Finistère). Château de Roc’h Morvan » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 04 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17426

Haut de page

Auteur

Ronan Pérennec

conseil départemental du Finistère

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Ronan Pérennec

conseil départemental du Finistère

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals