Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
IV. – Sépultures et nécropoles
IV. 1. – Opérations de terrain

Mérignac (Gironde). ZAC Centre-ville, îlot 2

Responsable d’opération : Hélène Réveillas
p. 316

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Centre d’archéologie préventive de Bordeaux Métropole

Texte intégral

1Au printemps 2017, une opération d’archéologie préventive en amont d’un projet immobilier s’est déroulée au centre du bourg de Mérignac, à une cinquantaine de mètres de l’ancienne église Saint-Vincent, sur une emprise d’environ 900 m².

2L’occupation la plus ancienne se caractérise par un fossé, non daté précisément, mais antérieur à un ensemble funéraire important, dont la plupart des 115 tombes peuvent être rattachées à l’époque carolingienne grâce aux résultats des datations 14C et à leur architecture funéraire, caractérisée par des fosses de grande taille, où l’analyse archéo-anthropologique a permis de montrer l’utilisation de coffrages en bois parfois surélevés. Quelques sépultures anthropomorphes creusées dans le substrat calcaire sont un peu plus tardives, datées du xie ou du début du xiie s. La densité des tombes est forte au SE du site et diminue considérablement au-delà du fossé. Au regard des premières observations biologiques, toutes les classes d’âge et les deux sexes sont représentés. À cette occupation funéraire succède un deuxième fossé, probablement contemporain d’une batterie de fosses de type silo ayant souvent recoupé les sépultures antérieures. Les fragments de céramique mis au jour forment un ensemble cohérent permettant de les dater du xiie-xiiie s. L’une de ces fosses a également livré les squelettes entiers de cinq jeunes suidés déposés simultanément et ne montrant aucune trace de découpe, dépôt à relier probablement à une épizootie, localisée ou non. Au-delà du xiiie s., le terrain ne semble plus occupé jusqu’à l’époque contemporaine, à l’exception d’un puits au nord du site, daté a priori du xive ou xve s.

3La découverte de cet important ensemble funéraire carolingien n’était pas attendue, les fouilles sur les parcelles voisines n’ayant livré que des tombes du second Moyen Âge et/ou de l’époque moderne. Quelques indices d’une occupation altomédiévale avaient cependant été reconnus au niveau de l’ancienne église dans les années 1980 (fragment de couvercle en bâtière de sarcophage, monnaie de Louis le Pieux), et ce nouvel ensemble sépulcral apporte donc d’importantes données sur le développement de l’espace funéraire associé à l’édifice de culte et sur l’extension qu’il a pu connaître au haut Moyen Âge, puis sa rétractation à partir du xie ou xiie s. L'identification d’une occupation agricole ou domestique postérieure et d’un probable cas d’épizootie de suidés renforce également les connaissances sur l’histoire de la commune.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hélène Réveillas, « Mérignac (Gironde). ZAC Centre-ville, îlot 2 », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 316.

Référence électronique

Hélène Réveillas, « Mérignac (Gironde). ZAC Centre-ville, îlot 2 » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17531

Haut de page

Auteur

Hélène Réveillas

Centre d’archéologie préventive de Bordeaux Métropole

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Hélène Réveillas

Centre d’archéologie préventive de Bordeaux Métropole

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals