Navigation – Plan du site

AccueilNuméros48Chronique des fouilles médiévales...V. – Installations artisanalesV. C1. – Autres installations art...Villeneuve d'Ascq (Nord). Place d...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
V. – Installations artisanales
V. C1. – Autres installations artisanales : opérations de terrain

Villeneuve d'Ascq (Nord). Place de la République

Responsable d’opération : Carole Deflorenne
Notice rédigée avec David Bardel, Frédéric Broes, Marie Derreumaux, Benjamin Jagou, Emmanuelle Martial, Alexia Morel, Nicolas Thomas et Charles Mériaux
p. 330

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/64298/0147743

Texte intégral

1Au cœur du bourg de l'ancienne commune d'Annappes, dans la zone de contact entre le versant crayeux et les terres humides, le diagnostic de la place de la République vient confirmer les premiers phénomènes d'occupation du sol datant de la Protohistoire ancienne (vestiges d'habitat domestique) dans ce secteur de la commune de Villeneuve d'Ascq. Les occurrences de la fin de la Tène et du Haut-Empire sont attestées par un réseau fossoyé et des fosses ou trous de poteau dispersés, qui indiqueraient un espace dédié à la culture ou la pâture.

2Un hiatus peut être évoqué en ce qui concerne l'occupation du Bas-Empire et le début des temps mérovingiens, bien que les superpositions stratigraphiques sous-tendent sa présence.

3L'occupation du Haut Moyen Âge est, quant à elle, plus significative, il s’agit du cœur de l'occupation médiévale et du centre économique de l'ancienne commune. La zone d'ensilage (ixe s.-xie s.) conforte l'hypothèse de la présence des vestiges d'une exploitation rurale ; trous de poteau, fosses rectangulaires à deux poteaux de type cellier et fosse circulaire marquée de poteaux centraux de type séchoir complètent les observations. Cette période est également marquée par la découverte d'un puissant fossé (5 à 6 m de largeur pour une profondeur comprise entre 2,7 et 3 m), aux abords de l'église Saint-Sébastien. Il pourrait s'agir des traces de l'enclos du domaine royal d'Annappes (caput fisci). Une filiation directe avec les vestiges de l'occupation tardive du Moyen Âge est envisagée. Cette période est documentée par une juxtaposition de fosses qui forment un tracé linéaire, ayant servi à l'extraction de matière première pour la réalisation de terres cuites architecturales. Une fonderie de cloches est également pressentie sur le site. La zone artisanale associe trois fosses de coulée identifiées par les fragments d'un large bassin en terre vitrifiée. La découverte plaide en faveur de la production de cloches de dimensions modestes. L'occupation moderne (xvie s-xviie s.) est représentée par des fosses éparses. Celle de la période contemporaine est identifiée par trois bâtis : les vestiges de la ferme Béghin exploitée à partir du xviiie s., un puits qui servait à alimenter la population en eau au xixe s. et les vestiges de l'école communale des filles (xixe s.).

4Les vestiges significatifs sur cette emprise indiquent une forte occupation de l'espace au cœur du centre bourg et aux abords de l'église du xiiie s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Carole Deflorenne, David Bardel, Frédéric Broes, Marie Derreumaux, Benjamin Jagou, Emmanuelle Martial, Alexia Morel, Nicolas Thomas et Charles Mériaux, « Villeneuve d'Ascq (Nord). Place de la République »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 330.

Référence électronique

Carole Deflorenne, David Bardel, Frédéric Broes, Marie Derreumaux, Benjamin Jagou, Emmanuelle Martial, Alexia Morel, Nicolas Thomas et Charles Mériaux, « Villeneuve d'Ascq (Nord). Place de la République » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 19 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17690 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.17690

Haut de page

Auteurs

Carole Deflorenne

Inrap

Articles du même auteur

David Bardel

Inrap

Frédéric Broes

Inrap

Marie Derreumaux

Inrap

Benjamin Jagou

Inrap

Emmanuelle Martial

Inrap

Alexia Morel

Inrap

Nicolas Thomas

Inrap

Charles Mériaux

université de Lille 3

Haut de page

Responsable d’opération

Carole Deflorenne

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search