Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
VII. – Diverses chroniques
VII. 1. – Opérations de terrain

Bailly (Yvelines). Château de Noisy

Responsable d’opération : Bruno Bentz
p. 335

Entrées d’index

Année de l'opération:

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : association Omage

Texte intégral

1Au cours de l’été 2017, une première campagne de fouilles a été organisée sur le site de l’ancien château de Noisy, aménagé à partir de 1570 par Albert de Gondi. Le parc de Noisy a été acquis par Louis XIV puis abandonné, les bâtiments et les jardins ont été démolis en 1732 et intégrés dans la forêt de Marly, néanmoins les vestiges du château, du fossé, des pavillons, des terrasses et des allées ont été préservés de l’urbanisation et les grandes lignes des constructions sont encore visibles. Le château de Noisy est assez bien documenté grâce aux estampes de Jean Marot, à plusieurs plans des jardins de la fin du xviie s. et à une longue description datant du xviiie s. Les archives signalent l’existence, dans les jardins, d’une grotte artificielle ornée de rocailles et de coquillages.

2Deux sondages ont été réalisés à l’emplacement de cette grotte. Elle était bâtie à la jonction de deux niveaux de terrasses des jardins, si bien que le sol actuel est fortement incliné. Les fouilles ont montré que les maçonneries du pavillon étaient conservées sur une hauteur d’environ un mètre (dans la partie basse du bâtiment) et les sols sont partiellement intacts. Le remblaiement de la grotte date de sa démolition : la stratigraphie, de 1 à 6 m d’épaisseur, est formée pour une grande part de débris décoratifs provenant des parois de la grotte.

3Ces fouilles ont permis de découvrir une conduite en plomb, une pierre sculptée, des caissons en plâtre ornés de rosaces dorées, des corniches en plâtre incrustées de coquillages, des encadrements en plâtres incrustés de diverses sortes de rocailles ainsi que des éléments de décor encore en place associant des cadres de stuc (avec un remplissage de petites pierres de gypse, de meulière et de coquilles nacrées) et des motifs de palmes à cinq branches dessinées par des moules rayonnant à partir d’une coquille Saint-Jacques. Les vestiges montrent une grande diversité de l’ornementation dont tous les éléments peuvent être datés de la construction de la grotte à partir de 1582.

4Les fouilles de Noisy sont financées par le ministère de la culture (DRAC Île-de-France) avec l’accord de l’Office national des forêts, avec le soutien des communes de Noisy-le-Roi et de Bailly, en partenariat avec les associations Renaissance du Patrimoine de Noisy-le-Roi-Rennemoulin-Bailly, Volutes et Omage et le concours de la société Unautregard pour la modélisation 3D et la photogrammétrie.

Bailly, Château de Noisy, orthophotographie du sondage no 2 de la grotte de Noisy.

Bailly, Château de Noisy, orthophotographie du sondage no 2 de la grotte de Noisy.

Cl. G. Dentan et Unautregard

Haut de page

Table des illustrations

Titre Bailly, Château de Noisy, orthophotographie du sondage no 2 de la grotte de Noisy.
Crédits Cl. G. Dentan et Unautregard
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/17786/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 982k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bruno Bentz, « Bailly (Yvelines). Château de Noisy »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 335.

Référence électronique

Bruno Bentz, « Bailly (Yvelines). Château de Noisy » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 07 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17786

Haut de page

Auteur

Bruno Bentz

association Omage

Haut de page

Responsable d’opération

Bruno Bentz

association Omage

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals