Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
VII. – Diverses chroniques
VII. 1. – Opérations de terrain

Pernes-les-Fontaines (Vaucluse). Place de la Juiverie

Responsable d’opération : Guilhem Baro
Notice rédigée avec David Lavergne
p. 337

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Service d'archéologie du département de Vaucluse

Texte intégral

1Dans le cadre de la rénovation de la place de la Juiverie, la municipalité de Pernes-les-Fontaines a sollicité le service d’archéologie du département pour la réalisation anticipée d’un diagnostic d’archéologie préventive. Après une première expertise archéologique réalisée au mois de septembre 2016, les archéologues du département ont effectué une nouvelle investigation en septembre 2017.

2Lors de la première phase, les archéologues ont décelé une occupation relativement ancienne dans ce secteur de la ville par la mise en évidence de poteries datant des xie et xiie s. (comblement de silos). Diverses maçonneries ont été découvertes (fig.).

3Un secteur de la fouille a révélé les vestiges d’un escalier en vis (ESC 15) ainsi que d’une porte aux deux piédroits arrondis (PR 19), datables du xve s. Adossée à cet ensemble, une cave en partie comblée a été découverte. Elle contient un couloir et un petit réduit d’une largeur de 1 m pour une longueur de 2 m dans lequel la nappe phréatique remonte. Étant donné l’histoire du lieu (ancien quartier juif de Pernes), il se pourrait que ce réduit corresponde à un mikvé, bain rituel juif.

4Au regard de ces résultats prometteurs, des sondages complémentaires ont été menés en septembre 2017 pour dégager la cave comblée et il apparaît clairement que le réduit découvert en 2016 correspond bien à un mikvé. L’eau présente dans la cave immergée a été pompée pour pouvoir permettre la fouille de cet espace. L’eau se renouvelant à une vitesse importante, l’opération de pompage a été répétée à plusieurs reprises. Il a été mis en évidence la présence d’un escalier, de belle facture, composé de sept marches permettant l’immersion des corps, comme le prévoit le rituel. Les maçonneries présentent une mise en œuvre très soignée et datent probablement du début du xvie s., époque de l’installation de « la carrière juive ». Une cave voûtée attenante, encore comblée, semble être de la même époque que le mikvé, les maçonneries étant liées.

5En revanche, l’escalier découvert ainsi que la porte aux piédroits arrondis correspondent à des aménagements postérieurs au mikvé (remplois). Il apparaît clairement que l’escalier a été bâti en utilisant des blocs provenant d’un escalier plus ancien (moulures différentes sur plusieurs marches) ; il en est de même pour la porte aux piédroits arrondis : les blocs ont été récupérés d’une porte antérieure et placés ici de façon maladroite dans une construction plus récente. Les environs du mikvé ont donc fait l’objet d’un réaménagement important probablement à la fin du xvie s., lorsque les Juifs sont chassés de Pernes-les-Fontaines et obligés de vendre leurs biens. Cela permet à plusieurs familles catholiques du village de racheter des ensembles immobiliers et de les rassembler afin de créer des hôtels particuliers comme celui de la famille de Cheylus ou celui de la famille de Vincens qui rachète les parcelles situées autour du mikvé. Les caves sont donc transformées, avec notamment la création d’un nouvel accès via l’escalier en vis et des nouveaux aménagements comme la construction du mur et de la porte aux piédroits arrondis (MR 18 et PR 19). Ultérieurement, un mur condamnant l’accès vers le mikvé est construit (MR 73) et vient s’appuyer contre le piédroit de PR 19.

6La fouille complète des caves attenantes n’a pu être réalisée pour le moment en raison de la présence d’une conduite d’alimentation de gaz. Celle-ci a été dévoyée par son exploitant au cours du mois de décembre 2017 pour permettre la fouille complète du secteur qui devrait intervenir au début de l’année 2018.

Pernes-les-Fontaines, Place de la Juiverie, plan général de la zone de fouille du mikvé, place de la Juiverie.

Pernes-les-Fontaines, Place de la Juiverie, plan général de la zone de fouille du mikvé, place de la Juiverie.

Relevé G. Baro et D. Lavergne, DAO G. Baro

Haut de page

Table des illustrations

Titre Pernes-les-Fontaines, Place de la Juiverie, plan général de la zone de fouille du mikvé, place de la Juiverie.
Crédits Relevé G. Baro et D. Lavergne, DAO G. Baro
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/17802/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 983k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Lavergne, « Pernes-les-Fontaines (Vaucluse). Place de la Juiverie », Archéologie médiévale, 48 | 2018, 337.

Référence électronique

Guilhem Baro, David Lavergne, « Pernes-les-Fontaines (Vaucluse). Place de la Juiverie » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17802

Haut de page

Responsable d’opération

Guilhem Baro

service d'archéologie du département de Vaucluse

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals