Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2017
VII. – Diverses chroniques
VII. 1. – Opérations de terrain

Seclin (Nord). Rue du Fourchon/friche Danone

Responsable d’opération : Thibault Legrand
p. 339

Entrées d’index

Année de l'opération:

2017
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Centre archéologique de Seclin

Texte intégral

1Une opération de diagnostic a été réalisée en novembre 2017 à l’emplacement d’une usine désaffectée, sur une surface de 50 311 m².

2La « friche Danone » est située en périphérie de l’agglomération médiévale et moderne de Seclin et traversée par les lits de deux cours d’eau, le Riez et le Rattepont, des affluents de la Naviette. Cet affluent de la Deûle est canalisé sur 10 km de long à la suite d’un accord passé en 1271 entre le châtelain et les échevins de Lille. Les terrains diagnostiqués sont attachés, à l’époque moderne, aux propriétés du château des Boulets, possession de la famille noble de Haynin.

3Plus de trois cents vestiges ont été identifiés au cours des investigations, dont quelques structures romaines et un chablis contenant les fragments d’une oule datée du ixe s. Cette période peu observée à Seclin correspond à la création du chapitre de Saint-Piat.

4On retrouve parmi les vestiges des fossés, des paléochenaux ainsi qu’un fossé canalisé. Les cours d’eau apparaissent sous la forme d’affleurements constitués de sables, d’argiles et de limons à gley de couleur grise à bleutée, avec une largeur variant de 10 à 40 m. Ils semblent appartenir aux périodes médiévales et modernes. Leurs méandres fluctuent à la suite de l’érosion des berges, renforcées de poutres en bois dont certaines sont conservées en place. Les successions de dépôts alluviaux sableux et argileux d’une épaisseur de 2 m marquent des variations de débit, voire des phases d’envasement. Le comblement est définitif en 1968.

5Le fossé canalisé, large de plus de 5 m, est parallèle à la route reliant Arras à Lille par Seclin. Il est comblé de dépôts alluviaux sur une épaisseur de 2 m et scellé par un remblai contemporain. Ce fossé peut correspondre à un aménagement proposé en 1624 par Maximilien de Haynin, en retour d’une cession de terrains.

6Ces différentes structures en eau présentent des dimensions suffisantes pour accueillir la navigation de chalands.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thibault Legrand, « Seclin (Nord). Rue du Fourchon/friche Danone »Archéologie médiévale, 48 | 2018, 339.

Référence électronique

Thibault Legrand, « Seclin (Nord). Rue du Fourchon/friche Danone » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 25 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/17830

Haut de page

Auteur

Thibault Legrand

centre archéologique de Seclin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Thibault Legrand

centre archéologique de Seclin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals