Navigation – Plan du site

AccueilNuméros39Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II 2. – Fouilles préventivesLimoges (Haute-Vienne). Couvent d...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II 2. – Fouilles préventives

Limoges (Haute-Vienne). Couvent de la Providence, 5-7, rue Neuve Saint-Étienne

Responsable d’opération : Xavier Lhermite
p. 214

Entrées d’index

Année de l'opération :

2008
Haut de page

Texte intégral

1Limoges était, jusqu’à la Révolution, constituée de deux bourgs : la Cité, établie autour de la cathédrale, et le Château, autour de l’abbaye Saint-Martial. Les religieuses de la Providence érigèrent leur couvent, au milieu du xviie s., dans la Cité, à proximité du rempart et de la porte Saint-Maurice. Les bâtiments remplacèrent progressivement, entre 1660 et 1790, les anciennes constructions établies à cet emplacement dont l’hôtellerie nommée logis de la Trappe et l’hôpital Saint-Maurice. Le projet de restructuration de l’îlot urbain, destiné à accueillir le musée de la Résistance, a motivé une étude d’ensemble d’une partie des bâtiments de l’ancien couvent et notamment des caves.

2L’étude de bâti des caves, complétée de différents sondages, a permis de retracer l’évolution des constructions. à la fin du xviie s., les religieuses de la Providence avaient été autorisées à détruire une partie du rempart de la Cité et à prolonger leurs bâtiments au-delà. Un sondage fut donc réalisé dans les caves afin de localiser l’enceinte. L’absence de tout vestige attribuable à une muraille et la découverte d’un sous-sol appartenant à un second niveau, détruit lors de l’établissement des caves du xviie s., ont infirmé l’hypothèse d’une localisation du rempart à cet emplacement. L’enceinte médiévale devait donc passer plus au nord, sous une partie des bâtiments du couvent située hors du périmètre de l’opération archéologique.

3Les seconds niveaux de caves semblent s’organiser en plusieurs ensembles distincts qui devaient correspondre chacun à un édifice différent. Ils témoigneraient de divisions de l’îlot urbain antérieures à l’établissement du couvent. Il demeure cependant impossible de proposer l’identification de l’une ou l’autre de ces structures avec les caves de l’hôpital Saint-Maurice ou celles du logis de la Trappe.

4Un sondage réalisé dans les maçonneries a mis au jour un réseau inédit de caves. L’étude de ce réseau révèle qu’il s’agit d’un ensemble homogène mais qui fut, à une époque, mis en communication avec les autres caves du second sous-sol.

5Les caves du xviie s., construites en même temps que les bâtiments du couvent, furent établies au détriment des seconds sous-sols situés au même emplacement qui furent systématiquement détruits. En revanche, des passages furent aménagés dans les murs du xviie s. pour accéder aux anciennes caves, qui furent alors restaurées et utilisées. L’étude des élévations des bâtiments construits au xviie s. révèle deux parties distinctes dans la construction qui signalent sans doute plus les différenciations entre deux espaces que deux campagnes de constructions réellement différentes.

6Lors de la construction de l’église et des bâtiments accolés à la fin du xviiie s., une grande partie des maçonneries ont été établies sur des arcs de décharge, ce qui semble indiquer que les constructeurs connaissaient l’existence des caves.

7L’église est traditionnellement attribuée à Joseph Brousseau sans réelle preuve ; l’étude historique laisse à penser que cette proposition est erronée.

8Des modifications intervinrent au xixe s. notamment lors de la transformation du couvent en caserne : cloisonnements ou nouveaux percements au sein des caves du xviie s., mais surtout création sous l’église de nouvelles caves constituant un premier sous-sol.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Xavier Lhermite, « Limoges (Haute-Vienne). Couvent de la Providence, 5-7, rue Neuve Saint-Étienne »Archéologie médiévale, 39 | 2009, 214.

Référence électronique

Xavier Lhermite, « Limoges (Haute-Vienne). Couvent de la Providence, 5-7, rue Neuve Saint-Étienne » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 19 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/19158 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.19158

Haut de page

Auteur

Xavier Lhermite

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Xavier Lhermite

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search