Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II 3. – Fouilles programmées

Nyons (Drôme). Chapelle de Chausan

Responsable d’opération : Jean-Claude Mège
Notice rédigée avec Ludovic Callens
p. 228

Entrées d’index

Année de l'opération:

2008
Haut de page

Texte intégral

1La chapelle de Chausan, située à l’ouest de Nyons, le long de la RD 94, est bâtie sur les vestiges de bâtiments antiques. Une fouille programmée en 2007 et 2008 a révélé la partie agricole d’une « villa » de la fin du ier s. de notre ère (probablement un cellier et un pressoir) remaniée au iiie s., détruite à la fin du ive s. et abandonnée au début du ve s. La chapelle, sous le vocable moderne de N.-D. de Bonne Nouvelle ou de l’Annonciation, n’est connue par les archives que depuis sa donation au monastère de Nyons par l’évêque de Vaison en 1272. La tradition populaire suggère que ce lieu pourrait être l’emplacement d’un monastère fondé au vie s. par Césaire, archevêque d’Arles. Chapelle domaniale, située hors les murs, elle eut à subir de nombreuses destructions au cours des guerres de Religion. Deux prolongements de murs et la marque nette d’une reprise de la façade laissent supposer que la chapelle était plus longue que dans son état actuel. La fouille de 2008 s’est attachée plus spécialement à son étude par 2 sondages situés contre la façade et le mur sud qui s’est révélé sans vestige archéologique (sauf une sépulture remaniée à l’aplomb du mur méridional). Le sondage ouest a mis au jour les fondations d’une avancée de la chapelle installée dans les structures antiques. Le niveau de sol associé a malheureusement disparu. Les éléments de datation de ce bâtiment manquent totalement. Cependant, une nécropole existait avant sa construction car les fondations recouvrent une sépulture. Ce sont des tombes (chrétiennes) en pleine terre, probablement à coffrage de bois, pieds à l’est et sans dépôt funéraire. Ces sépultures reposent sur les murs en ruine du bâtiment gallo-romain (destruction ve s.) et sont recouvertes par la chapelle (xie-xiie s. au plus tard) ; ces tombes sont datées, d’après le contexte archéologique et leur typologie, des viiie-ixe s.

2Quatre inhumations ont été mises au jour : deux sujets en place, 1 tombe remaniée et 1 réduction. La tombe remaniée est celle d’un jeune adulte (la relation de la découverte au xviiie s. signale les ossements d’un jeune adulte dans une tombe en tuile en forme de bâtière) dont la stature est estimée à 1,57 m pour un homme et 1,55 m pour une femme et une réduction d’au moins deux sujets adultes (attestés par la mise en évidence de trois clavicules). Concernant les sujets en place, nous sommes en présence de deux sujets adultes probablement de sexe masculin, dont la stature est estimée à 1,59 m pour la sépulture 2 et à 1,74 m pour la sépulture 4 (études complémentaires en cours).

3Le site offre de réels potentiels pour une étude de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge dans cette région où les découvertes de cette période restent peu nombreuses.

Nyons. Chapelle de Chausan.

Nyons. Chapelle de Chausan.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Nyons. Chapelle de Chausan.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/19254/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 519k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ludovic Callens, « Nyons (Drôme). Chapelle de Chausan »Archéologie médiévale, 39 | 2009, 228.

Référence électronique

Jean-Claude Mège, Ludovic Callens, « Nyons (Drôme). Chapelle de Chausan » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 03 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/19254

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Claude Mège

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals