Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Diagnostics et surveillances de travaux

Metz (Moselle). 43 bis, rue de la Tête d’Or

Responsable d’opération : Ivan Ferraresso
Notice rédigée avec Pierre-Édouard Wagner
p. 175

Entrées d’index

Année de l'opération :

2008
Haut de page

Texte intégral

1Le bâtiment étudié est situé en ville, à l’angle nord de l’îlot SO de la place Saint-Louis. Il est implanté au sein d’un tissu urbain dense, au carrefour de la rue de la Tête d’Or et de la place. Malgré des bouleversements importants liés à l’ouverture de la rue de la Tête d’Or au xviiie s., l’opération a démontré l’intérêt archéologique des parties hautes des édifices civils de Metz. Une importante stratification des maçonneries comme des enduits permet de dégager six phases d’occupation. Seules les quatre premières livrent des informations relatives aux périodes médiévales et modernes. La première montre que la parcelle est occupée avant la fin du xiiie s. Dans l’alignement d’une ancienne construction, deux édifices en pierre sont érigés suivant un parcellaire oblong. Ces constructions mesuraient au minimum 8 m de haut. Aucun élément ne permet d’en restituer le plan ou le système de circulation. De ces édifices vestigiels, pourvus d’enduits, l’un conserve des traces ténues d’une couche picturale. La deuxième phase, datée de 1297 ou 1298, est caractérisée par une salle bien conservée, qui appartient à un corps de bâtiment sur cour. Les sondages rendent compte de méthodes de construction mixte associant le pan-de-bois à la maçonnerie de pierre. Le type de plafond révélé dans cette salle, composé d’une poutre transversale portant les poutres longitudinales, est encore inédit pour les pièces situées aux étages carrés. L’observation archéologique démontre le soin accordé au décor peint. Réalisé dans une pièce en second corps de bâtiment, ce décor floral, reconnu au troisième niveau d’un édifice, illustre un cadre de vie moins ostentatoire que celui d’une pièce noble ouvrant sur la place. La troisième phase, entre la fin du xiiie ou le début du xive et la seconde moitié du xvie s., est liée à d’importantes transformations de l’édifice. Elle affecte les derniers étages et le volume général. Une nouvelle fenêtre à meneau, appartenant à un édifice voisin, est ouverte sur cour, à 8 m de hauteur environ. Les niveaux de toiture ont donc évolué au cours du Moyen Âge et transformé, au moins partiellement, le paysage urbain sur la place Saint-Louis. La quatrième phase, attribuée à la première moitié du xviiie s., offre des informations complémentaires sur la typologie des édifices modernes de la ville. Deux maisons se composent de vastes salles ouvertes sur la place, parfois divisées à l’aide de cloisons légères. Les planchers à poutres et solives apparentes facilitent l’installation des cheminées, appuyées sur les murs mitoyens. Ces observations archéologiques confirment les données archivistiques concernant la campagne de démolition de divers édifices dans le but d’ouvrir la rue de la Tête d’Or.

Metz. 43 bis, rue de la Tête d’Or, exemples de décor peint réalisé à partir de la fin du xiiie siècle.

Metz. 43 bis, rue de la Tête d’Or, exemples de décor peint réalisé à partir de la fin du xiiie siècle.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Metz. 43 bis, rue de la Tête d’Or, exemples de décor peint réalisé à partir de la fin du xiiie siècle.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/19527/img-1.jpg
Fichier image/, 176k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre-Édouard Wagner et Ivan Ferraresso, « Metz (Moselle). 43 bis, rue de la Tête d’Or », Archéologie médiévale, 39 | 2009, 175.

Référence électronique

Ivan Ferraresso, Pierre-Édouard Wagner, « Metz (Moselle). 43 bis, rue de la Tête d’Or » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 12 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/19527

Haut de page

Auteurs

Pierre-Édouard Wagner

Ivan Ferraresso

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Ivan Ferraresso

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals