Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 2. – Fouilles préventives

Pujo-le-Plan (Landes). À Larcheron

Responsable d’opération : Aurélien Sartou
p. 194

Entrées d’index

Année de l'opération :

2008
Haut de page

Texte intégral

1La fouille, qui fait suite à un diagnostic, concerne un site implanté au pied des plateaux de Saint-Cricq-Villeneuve sur un replat qui domine la vallée du ruisseau du Ludon au sud. Les vestiges mis au jour correspondent à un grand enclos fossoyé quadrangulaire à l’intérieur duquel de nombreuses structures en creux (trous de poteau, fosses, puits) ont été découvertes. Le mobilier céramique très abondant récolté dans le fossé de l’enclos permet de dater l’occupation du site durant la seconde moitié du xvie s.

2Trois grandes phases d’occupation du site peuvent être distinguées. La première correspond à une mise en culture du méplat matérialisée par quelques fossés parcellaires peu profonds qui n’ont livré aucun mobilier. Durant la seconde phase, un fossé large de 2 à 3 m et profond de 1,5 m est creusé dans la partie sud de l’emprise fouillée. Il semble délimiter au nord une grande zone hydromorphe. La proximité de la route communale au sud de la fouille n’a permis d’appréhender ni l’étendue ni la fonction de ce fossé ouvert. Après son abandon, celui-ci est recoupé par le creusement d’un grand fossé d’enclos quadrangulaire mesurant 50 m du nord au sud et environ 60 m d’est en ouest. La partie sud de l’enclos n’a pu être perçue à la fouille.

3La première analyse des structures présentes à l’intérieur de l’enclos montre la présence de deux grands bâtiments quadrangulaires de 9 m sur 13 m, l’un construit sur solin et présentant quelques traces de dés d’appui de poteau et un second construit sur poteaux porteurs plantés dans le sol. La faible proportion de terre cuite architecturale et l’absence de constructions maçonnées sur le site semblent indiquer des constructions en matériaux légers (torchis ou mur en terre de type pisé autour d’une ossature en bois) et une couverture végétale. Une petite structure sur poteaux porteurs de 6 m sur 5 m pourrait correspondre à une structure de stockage de type grenier. À l’ouest du bâtiment construit sur solin, une structure circulaire mesurant 3,5 m de diamètre peut être interprétée comme un four à pain.

4Le quart SO de l’enclos, délimité par deux petits tronçons de fossé, n’a livré aucune structure. Cette zone pourrait avoir été dévolue au parcage du bétail, le fossé délimitant la zone à l’ouest ayant une fonction d’abreuvoir.

5Au total, sept puits ont été fouillés. Ils sont de deux types : les premiers, larges d’environ 2 m et profonds de 1,5 m à 2 m, auraient servi à l’alimentation en eau du bétail au moyen de balanciers dont l’un des points de levier a été retrouvé en place dans un trou de poteau. Les puits du second type sont parfaitement cylindriques avec une ouverture d’environ 1 m de diamètre : ils descendent à plus de 4 m de profondeur pour atteindre le second niveau de nappe phréatique sûrement plus propre à la consommation humaine.

6Cette dernière phase d’occupation semble perdurer très peu de temps (moins de vingt ans) et n’avoir fonctionné que manière très occasionnelle. L’interprétation du site comme une zone de halte des bergers durant les transhumances est envisagée. À la fin de l’occupation du site, l’ensemble du mobilier céramique a été jeté dans une portion du fossé ouest de l’enclos. Aucune occupation ne semble succéder à cette dernière, les parcelles alentour ayant été jusqu’à nos jours vouées à l’agriculture.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aurélien Sartou, « Pujo-le-Plan (Landes). À Larcheron », Archéologie médiévale, 39 | 2009, 194.

Référence électronique

Aurélien Sartou, « Pujo-le-Plan (Landes). À Larcheron » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 16 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/19739

Haut de page

Responsable d’opération

Aurélien Sartou

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals