Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 2. – Fouilles préventives

Vesoul (Haute-Saône). Rue Serpente

Responsable d’opération : Claudine Munier
p. 197

Entrées d’index

Année de l'opération:

2008
Haut de page

Texte intégral

1À la suite d’un diagnostic ayant livré les vestiges d’un petit bâtiment du bas Moyen Âge (xive s.) et quelques fosses, une fouille a été prescrite qui a permis de découvrir un second bâtiment à proximité. Il s’agit de deux structures semi-enterrées dans le substrat constitué d’un schiste bitumineux (argilites calcaires), et construites sur un soubassement maçonné. Les élévations se sont effondrées dans les caves à la suite de l’incendie des maisons. De nombreux éléments de torchis et des fragments de tuiles attesteraient des élévations en terre et bois et une couverture en tuiles canal. Le mobilier céramique renvoie au xive s. (sans doute le début), date que des analyses 14C en cours permettront peut-être d’affiner.

2Ces deux maisons correspondent au plan traditionnel des maisons vigneronnes médiévales régionales : une superficie d’environ 35 m2, une cave servant de cellier, un escalier d’accès à la cave depuis la rue. L’élévation devait comprendre un ou deux étages et un grenier. La situation de ces maisons à l’extérieur du rempart médiéval de Vesoul, mais à proximité (faubourg), sur une pente au milieu des vignes citées dans les archives de cette période, va aussi dans le sens de cette interprétation. Leur démolition par incendie peut être associée aux invasions anglaises de 1360, qui détruisirent toute la ville.

3Les maçonneries sont bien conservées pour la maison est (F13), plus partiellement pour la maison ouest (F10). La maison ouest est aménagée de drains d’évacuation d’eau, intégrés à l’assise inférieure des maçonneries ; ces drains se déversent dans un canal extérieur, creusé à partir de l’angle NO de la maison. Un drain est également présent dans la maison est, mais directement creusé dans le substrat, couvert par la maçonnerie et sans évacuation extérieure observée. À l’ouest de la maison ouest, le substrat est taillé verticalement et une assise maçonnée a été rapidement observée deux mètres plus bas, avant que l’eau de ruissellement ne la couvre. Cette structure (F71) n’a pu être interprétée faute de fouille possible dans cette zone constamment inondée : sa position en contrebas immédiat de la maison ouest et sa situation inondable excluent une construction d’habitation. Peut-être s’agit-il d’une citerne ou d’un réservoir de récupération des eaux.

4Produites dans le nord de la Haute-Saône (Luxeuil), les céramiques sont représentées par des cruches et des pots à cuire sans doute utilisés comme pots de stockage car dépourvus de traces de cuisson. Quelques objets en métal sont liés à la fonction des lieux (cerclage de tonneau) ou aux aménagements de la maison (huisseries par exemple). Hormis la faune, aucun résidu organique n’a été découvert.

5Si les plans de ces maisons sont comparables, la qualité de construction varie : l’une (maison est) est incontestablement plus prospère que l’autre. C’est aussi cette maison qui a livré le mobilier le plus abondant (céramique et faune).

Vesoul. Rue Serpente. Vue depuis le nord-est des deux maisons vigneronnes.

Vesoul. Rue Serpente. Vue depuis le nord-est des deux maisons vigneronnes.

Cl. 2C2L

Haut de page

Table des illustrations

Titre Vesoul. Rue Serpente. Vue depuis le nord-est des deux maisons vigneronnes.
Crédits Cl. 2C2L
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/19783/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 514k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claudine Munier, « Vesoul (Haute-Saône). Rue Serpente »Archéologie médiévale, 39 | 2009, 197.

Référence électronique

Claudine Munier, « Vesoul (Haute-Saône). Rue Serpente » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 05 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/19783

Haut de page

Auteur

Claudine Munier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Claudine Munier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals