Navigation – Plan du site

AccueilNuméros39Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III 1. – Diagnostics et surveilla...Saint-Avold (Moselle). Rue de la ...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Diagnostics et surveillances de travaux

Saint-Avold (Moselle). Rue de la Montagne

Responsable d’opération : Hélène Duval
p. 253

Entrées d’index

Année de l'opération :

2008
Haut de page

Texte intégral

1L’opération archéologique de 2008 a permis de confirmer le tracé de l’enceinte de la ville de Saint-Avold. Les résultats montrent la complexité du système défensif sur le flanc sud de cette enceinte urbaine, dont le plan, irrégulier, est adapté au relief. Dans sa partie sud, désavantagée, l’enceinte a été renforcée par un système de double fossé et par la mise en place d’une fausse-braie. Cette dernière entoure une partie de l’enceinte principale sud et est aménagée au niveau de l’escarpe du premier fossé afin de la surélever et de protéger la base des murailles principales contre les projectiles et contre la pose d’échelles.

2Contrairement à la tour du Lanter, étudiée en 1996, qui est une tour de défense sur un front d’enceinte rectiligne, la tour dite du Harfenthurm, mise en évidence lors du diagnostic de 2008, est une tour de défense qui a pour but de renforcer cet angle rentrant de l’enceinte urbaine.

3Pour celui qui venait de l’extérieur, le fossé constituait le premier obstacle à franchir. Dans le cas présent, ce système de double fossé, renforcé par la fausse-braie, met à distance l’assaillant sur une longueur de presque 25 m. Enfin, le fossé suit le tracé de l’enceinte urbaine en faisant comme elle un angle de 90°.

4Les sondages 2008 ont aussi démontré la présence de vestiges archéologiques postérieurs au système défensif de la ville de Saint-Avold. En effet, des habitations ont été accolées à l’enceinte urbaine, au xvie s. côté intra-muros, puis au xviiie s. extra-muros, une fois les fossés comblés.

5Avant l’intervention de 2008, 120 m de l’enceinte urbaine sud de la ville de Saint-Avold avaient été reconnus, près de 27 m peuvent être maintenant ajoutés à ce chiffre. La tour dite du Harfenthurm est désormais située avec précision, et le changement d’orientation de l’enceinte urbaine est confirmé. Ainsi, la chronologie de ce secteur semble bien définie. En premier lieu, une enceinte urbaine et peut-être une enceinte abbatiale ont été édifiées, puis, peu après, une tour de défense a été construite, ensuite un habitat intra-muros a été accolé à l’enceinte urbaine, et enfin un habitat extra-muros paraît achever la phase d’urbanisation dans ce secteur de la ville.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hélène Duval, « Saint-Avold (Moselle). Rue de la Montagne »Archéologie médiévale, 39 | 2009, 253.

Référence électronique

Hélène Duval, « Saint-Avold (Moselle). Rue de la Montagne » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/20018 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.20018

Haut de page

Responsable d’opération

Hélène Duval

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search