Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Diagnostics et surveillances de travaux

Tiffauges (Vendée). Château de Tiffauges

Responsable d’opération : Damien Ladiré
p. 254

Entrées d’index

Année de l'opération :

2008
Haut de page

Texte intégral

1Les observations de terrain ont révélé au moins trois états successifs pour la porte Bailleresse, dont un état inconnu jusqu’alors. Le premier état correspond à la fin du xiie s., elle se présente alors sous la forme d’une porte charretière. Le deuxième état, attribué au xiiie-xive s., se traduit par le rétrécissement de cette porte obturée par un mur percé d’une porte piétonne gothique et d’une archère. Pendant la même période, la défense de la porte Bailleresse est renforcée à l’ouest par une tour à archère. Le troisième état, approximativement milieu xive-début xve s., consiste en un ouvrage bas de fortification avancée qui vient renforcer la défense. En l’absence de matériel datant et d’une analyse de bâti exhaustive, la datation de ces différentes structures reste mal assurée.

2L’intervention archéologique réalisée sur la barbacane sud (RD 753, rue de la Vallée) confirme que l’implantation de la route de Tiffauges à La Gaubretière au début du xixe s. a considérablement contribué à la destruction du site. Les niveaux archéologiques mal conservés montrent d’importants remaniements lors de l’implantation de différents réseaux récents (eau, électricité, téléphone…). Deux structures ont été reconnues : la première correspond à un mur dont la datation n’est pas assurée. La deuxième correspond à une ancienne voie déjà visible sur le cadastre de 1839.

3L’intervention archéologique dans la salle ouest à la jonction des corps de logis a mis au jour une chape de mortier blanc d’environ 10 cm d’épaisseur. Elle pourrait être interprétée comme le vestige d’un niveau de sol mais son état très fragmentaire empêche toute certitude. S’il s’agit bien d’un niveau de sol, il pourrait être antérieur à l’installation du seuil de la porte ouest de la salle B1 datée par chronologie relative du milieu xve s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Damien Ladiré, « Tiffauges (Vendée). Château de Tiffauges », Archéologie médiévale, 39 | 2009, 254.

Référence électronique

Damien Ladiré, « Tiffauges (Vendée). Château de Tiffauges » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/20046

Haut de page

Auteur

Damien Ladiré

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Damien Ladiré

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals