Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 3. – Fouilles programmées

Créhen (Côtes-d’Armor). Château du Guildo

Responsable d’opération : Laurent Beuchet
p. 275

Entrées d’index

Année de l'opération:

2008
Haut de page

Texte intégral

1L’année 2008 a vu le démarrage d’un nouveau programme triennal d’étude du château, consacré au logis construit contre la courtine orientale, après la destruction du logis nord au cours de la guerre franco-bretonne (1488-1489). La fouille a été précédée d’une étude archéologique du bâti liée à la consolidation de l’élévation de la courtine. Cinq phases principales de construction ont pu être mises en évidence, sans qu’il soit possible d’en fournir une chronologie exacte.

2Les données de la fouille confirment ces phases d’aménagement et apportent des précisions quant à leur datation, malgré une érosion très importante des niveaux les plus anciens. La base de la courtine semble pouvoir correspondre aux premiers travaux de construction du château au xiiie s. D’importantes reconstructions interviennent au siècle suivant, sans doute liées à la mise en place de bâtiments. De nouvelles restructurations ont lieu lors de la mise en œuvre du grand logis vers 1500. Dans cet état le logis présente quatre niveaux. Seules les pièces de rez-de-cour et du premier étage ont un accès direct aux latrines. Le deuxième étage communique avec un chemin de ronde couvert et est surmonté d’un niveau de combles à surcroît.

3Les destructions liées aux guerres de la Ligue font l’objet de réparations et de transformations, probablement liées à des cloisonnements. Les sols dallés du rez-de-cour sont remplacés par de la terre battue. À la fin de l’époque moderne, la pièce centrale est aménagée en étable. Le logis, abandonné avant la Révolution, sert de carrière de matériaux à la fin du xixe s.

4Au centre de la cour, la fouille a mis au jour les vestiges d’un puits maçonné. Le cuvelage est réalisé en blocs de micaschiste en remploi. Il présente une section de 0,80 m sur 0,70 m environ. Il est aménagé dans une très vaste fosse creusée dans un banc de dolérite, très fracturée et draînante. Pour des raisons de sécurité, il n’a pas été entièrement fouillé et on ignore sa profondeur exacte. Celle-ci peut cependant être estimée entre 10 et 20 m, ce qui correspond à l’altitude du fond du fossé sud drainant les eaux de surface d’une part, et situé au niveau des plus hautes mers d’autre part. Quelques fragments de protogrès normand trouvés dans les remblais de comblement de la fosse d’installation laissent entrevoir une construction du puits au plus tôt dans la seconde moitié du xive s. Il aurait alors suppléé l’ancienne citerne remblayée lors de la construction du logis nord. Le puits est encore mentionné dans l’acte de vente révolutionnaire du château en l’an II. En revanche, il n’apparaît plus sur le cadastre de 1827.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurent Beuchet, « Créhen (Côtes-d’Armor). Château du Guildo »Archéologie médiévale, 39 | 2009, 275.

Référence électronique

Laurent Beuchet, « Créhen (Côtes-d’Armor). Château du Guildo » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 03 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/20250

Haut de page

Auteur

Laurent Beuchet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Laurent Beuchet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals