Skip to navigation – Site map

HomeNuméros39Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III 4. – ProspectionsAriège. Le Couserans (quatre cant...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 4. – Prospections

Ariège. Le Couserans (quatre cantons sur les sept que compte le Couserans)

Archaeological project director: Thibaut Lasnier
p. 289

Index terms

Year of Investigation:

2006, 2007, 2008
Top of page

Full text

1L’opération de prospection thématique 2008 s’inscrit dans la continuité de celles des deux années précédentes, qui faisaient suite à un travail de prospection inventaire qui a débuté en 2004.

2Les recherches, souvent contraintes par une documentation extraordinairement lacunaire, ont consisté à établir un bilan général du contexte castral en haut Couserans (inventaire des sites, recherches sur le contexte historique, approche typologique, synthèse et première périodisation). La zone d’étude prenait en compte jusqu’en 2006 le haut Couserans, c’est-à-dire le secteur montagneux des Pyrénées centrales formant l’extrême SO de l’Ariège. Cette première approche a permis d’identifier certains traits distinctifs dans le bâti de ces fortifications, tant au point de vue morphologique que des techniques de construction. Aussi, afin de tenter d’en saisir la périodicité, il a fallu, à partir de 2007, chercher à traiter un corpus plus large de sites afin de vérifier et affiner les premières constatations sur le bâti, tout en gardant l’inventaire des ouvrages fortifiés dans la zone comme base de travail. Le corpus s’est donc élargi avec l’étude d’un canton supplémentaire (Massat), dont l’inventaire a été terminé en 2008. L’inventaire en haut Couserans mérite des vérifications complémentaires, mais notre regard s’ouvre à présent aussi sur les possibilités qu’offre la zone de piémont avec l’intégration d’une nouvelle moitié de canton (NE du canton de Saint-Girons).

3L’attention portée à la partie orientale du Couserans, où neuf sites ont été inventoriés cette année, a permis d’examiner plus spécifiquement les marges du comté de Comminges, au contact des possessions des abbayes du Mas d’Azil et de Combelongue, et la résistance face aux comtes de Foix à partir de la première moitié du xiiie s.

4En outre, le bâti est également un axe majeur de notre étude. Ainsi, trois sites ont fait l’objet de plans couplés avec des restitutions 3D, le tout à partir des levés au théodolite, permettant une meilleure considération de leur topographie particulièrement accidentée. De plus, les relevés pierre à pierre des éléments de bâti les plus révélateurs ont été étudiés sous forme de fiche analytique dans lesquelles sont rapportés les points de comparaison avec d’autres sites. Enfin, les données synthétisées fournissent une vision d’ensemble des tendances évolutives du bâti visant à répondre à la problématique soulevée autour des possibilités pour établir une typochronologie.

5Par ailleurs, l’opération 2008 est également venue enrichir les connaissances sur le mobilier dans la zone d’étude. Ainsi, la conjonction des opérations de fouille menées sur différents sites en Couserans – sondage dans le château de Sainte-Catherine, fouille programmée à Castel Minier – ouvrent de nouveaux axes de recherche autour de la céramique, avec entre autres l’identification d’un nouveau type qui semble être propre au Couserans. Il en est de même pour le mobilier métallique, dont l’étude des éléments non ferreux contenus dans un lot de clous (Mirabat, sondage 2006) – analysé en laboratoire par Stéphanie Leroy, doctorante rattachée au laboratoire du CEA Saclay – apporte des éléments sur la provenance du minerai de fer et donc sur les échanges commerciaux.

Top of page

References

Bibliographical reference

Thibaut Lasnier, “Ariège. Le Couserans (quatre cantons sur les sept que compte le Couserans)”Archéologie médiévale, 39 | 2009, 289.

Electronic reference

Thibaut Lasnier, “Ariège. Le Couserans (quatre cantons sur les sept que compte le Couserans)” [Note of archaeological project], Archéologie médiévale [Online], 39 | 2009, Online since 08 March 2019, connection on 29 November 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/20378; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.20378

Top of page

About the author

Thibaut Lasnier

By this author

Top of page

Archaeological project director

Thibaut Lasnier

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search