Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 4. – Prospections

Brusquet (Alpes-de-Haute-Provence). Château de Lauzière 

Responsable d’opération : Daniel Vaissière
p. 291

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007, 2008
Haut de page

Texte intégral

1Situé à 950 m d’altitude, ce château mentionné dès le xiie s. occupe les terrasses sommitales de la colline de Lauzière. Défendu, au nord, par l’abrupt de la pente, le site était clos par une enceinte d’environ 300 m de long. De cet ensemble, quelques élévations sont conservées : un bastion et le donjon de plan circulaire construit sur la terrasse la plus haute. Une trentaine de mètres sépare ce dernier de la chapelle Sainte-Marie de Lauzière, citée dans les biens du chapitre de Digne en 1180. Abandonné au xve s., ce qui restait du site fut saccagé pendant les guerres de Religion. La chapelle, transformée peu après en ermitage, fait aujourd’hui l’objet d’un pèlerinage annuel.

2Afin d’assurer la sécurité des lieux ainsi que la mise en valeur de ce patrimoine, la commune a mené en 2007 et 2008 une série de travaux dans le but de restaurer ou de stabiliser la chapelle et les structures alentour. Un programme, dans lequel se place cette opération de prospection, a été mené avec le concours des bénévoles de l’ARDA 04. Les objectifs étaient de réaliser le relevé des structures déblayées et le plan de l’église et de faire, parallèlement, un état des ressources documentaires.

3Effectués en 2007, le débroussaillage et le déblaiement partiel des ruines accolées à l’angle NO de la chapelle ont confirmé l’existence de structures médiévales intégrées en partie dans des remaniements d’époque moderne. La présence parmi elles d’un jambage, associé à un emplacement prévu pour recevoir un madrier d’une longueur de 2,30 m, permet de restituer une porte et sa fermeture. La configuration de ces éléments indique que la construction initiale desservie par cette ouverture se développait sur la terrasse haute qui jouxte, au nord, la bâtisse actuelle et donc sur le même plan que le donjon distant d’une vingtaine de mètres.

4En 2008, la poursuite des travaux sur ce secteur a mis au jour divers aménagements et notamment un four à pain. La chronologie de ces éléments qui s’échelonnent jusqu’à l’époque moderne reste à préciser.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel Vaissière, « Brusquet (Alpes-de-Haute-Provence). Château de Lauzière  », Archéologie médiévale, 39 | 2009, 291.

Référence électronique

Daniel Vaissière, « Brusquet (Alpes-de-Haute-Provence). Château de Lauzière  » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/20398

Haut de page

Auteur

Daniel Vaissière

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Vaissière

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals