Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Diagnostics et surveillances de travaux

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Cathédrale Saint-Sauveur, mur gouttereau nord

Responsable d’opération : Sandrine Claude
p. 303

Entrées d’index

Année de l'opération:

2008
Haut de page

Texte intégral

1Un programme d’assainissement du flanc nord de la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence, conduit par les Monuments historiques, a généré la réalisation de trois sondages le long du mur gouttereau. Le plus important, inséré entre les chapelles latérales modernes Saint-Joseph et Saint-Maximin et une ancienne chapelle gothique intégrée au bas-côté, a livré près de 3,70 m de sédimentation archéologique entre la fin du ier s. de notre ère et le xviiie s.

2À quelques dizaines de mètres au nord du forum romain, ce secteur a ainsi livré les vestiges d’un habitat antique, notamment un mur en tout point comparable à celui mis au jour en 1984, plus au sud, en bordure occidentale du cardo romain, et situé dans son exact prolongement. Plusieurs campagnes de récupérations massives des matériaux du cardo, établi dans le dernier quart du ier s. de notre ère, ont éradiqué la chaussée romaine dallée qui, dans le présent sondage, n’est plus attestée que par les blocs de son revêtement, remployés dans les fondations de la chapelle Saint-Maximin au début du xviiie s. À une époque indéterminée, postérieure à la fin de l’Antiquité, le bâti mis au jour a fait l’objet d’une récupération qui laisse place, dans ce secteur, à une phase de faible activité.

3Aux xiie-xiiie s., s’impose l’usage funéraire des abords de la cathédrale, au nord comme au chevet sondé en 1993. La petite parcelle de ce cimetière, épargnée par les constructions gothiques et modernes, se caractérise par des sépultures en coffrage de dalles et quelques fosses. Les nourrissons y sont surreprésentés (neuf inhumations sur douze), signalant peut-être, en marge du cimetière consacré, le secteur réservé aux enfants morts avant d’avoir pu être baptisés ; ce constat et la densité relativement faible des sépultures pourraient indiquer la proximité de la limite cimétériale au nord de la cathédrale.

4Ce cimetière est entaillé, à l’époque gothique, par la construction de chapelles adossées au flanc nord de la nef romane et par leurs contreforts. Les fondations larges, sur lesquelles sont posées les nouvelles élévations en pierre de taille, forment une succession de ressauts irréguliers remployant de nombreux blocs antiques et médiévaux. à la cote 207,54 m NGF, le niveau de circulation établi alors, au nord de la cathédrale, est maintenu jusqu’au xviiie s.

5Quelques sépultures en pleine terre attestent la persistance d’un usage funéraire de ce secteur jusqu’au début du xviiie s. Repoussé vers le nord par les extensions gothiques de la cathédrale, ce cimetière est désaffecté peu après la construction, entre 1694 et 1705, des trois chapelles latérales dédiées à saint Lazare, à saint Joseph et à saint Maximin.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandrine Claude, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Cathédrale Saint-Sauveur, mur gouttereau nord »Archéologie médiévale, 39 | 2009, 303.

Référence électronique

Sandrine Claude, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Cathédrale Saint-Sauveur, mur gouttereau nord » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 05 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/20481

Haut de page

Responsable d’opération

Sandrine Claude

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals