Skip to navigation – Site map
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
V. – Installations artisanales
V A2. – Céramique : fouilles préventives

Sevrey (Saône-et-Loire). Rue Georges Brusson

Archaeological project director: Christian Peter
Note written with Clément Mani
p. 321-322

Index terms

Year of Investigation:

2008
Top of page

Full text

1Les premières traces d’occupation du site – localisé dans la partie SO du village – remontent au haut Moyen Âge (vie-viiie s.) Elles consistent en un fossé parcellaire (SO-NE) traversant le site, comblé au moment de l’implantation postérieure de bâtiments d’habitation et/ou artisanaux. Un bâtiment, au moins, de plan irrégulier a été reconnu parmi les nombreux alignements de trous de poteau. L’habitat est bordé par quelques fosses dépotoirs. Une tombe isolée a été découverte parmi les vestiges. Un atelier de potier, dont un dépotoir de cuisson a été fouillé, produit à cette époque de la céramique commune claire dite « bistre ». Le site est à nouveau occupé au Moyen Âge central par un atelier de potier de céramique commune grise, dont les vestiges d’un four ont été mis au jour. Excavé dans le substrat, le four est orienté selon un axe NO-SE, et conservé sur 4,60 m de long, 2,20 m de large et 0,70 m de hauteur. Il se compose d’une chambre unique, de forme ovale (2,40 m de long et 1,80 m de large), dans laquelle la charge repose directement sur le fond de la chambre de chauffe (absence de support de sole ou de vases martyrs) et le foyer occupe l’entrée. L’aire de travail, grossièrement ovale (environ 3,50 m de long sur 2,20 m de large), se compose d’une fosse située dans le prolongement de la chambre de chauffe, et de deux autres fosses participant probablement au fonctionnement de l’installation (entretien, stockage, débraisage). Le four a fait l’objet d’un entretien constant (3 rechapages successifs de la semelle sont attestés). Les datations archéomagnétiques et radiocarbones situent précisément la dernière utilisation du four vers l’an Mil (dernier quart xe s./1er quart xie s.). Par rapport aux fours observés antérieurement à Sevrey (cf. Tupiniers – fours du xe s.), sa mise en œuvre est plus succincte : réponse « simplifiée » apportée à des impératifs de production, ou reflet d’une adaptation originale faite par un artisan au sein de son atelier ? Sa production à usage domestique montre peu d’évolution par rapport au répertoire des Tupiniers. La continuité de la production de céramique commune grise et l’importance de son extension à Sevrey sont attestées. Aucun élément mobilier permettant de saisir le passage de la production de céramique oxydante à une céramique réductrice n’a été observé. L’occupation du site, ponctuelle, s’est poursuivie du bas Moyen Âge (système d’adduction d’eau ou drainage) jusqu’à nos jours (agriculture).

Vue générale du four de potier en fin de fouille.

Vue générale du four de potier en fin de fouille.

Cl. Archeodunum

Top of page

List of illustrations

Title Vue générale du four de potier en fin de fouille.
Credits Cl. Archeodunum
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/20691/img-1.jpg
File image/jpeg, 495k
Top of page

References

Bibliographical reference

Clément Mani and Christian Peter, « Sevrey (Saône-et-Loire). Rue Georges Brusson »Archéologie médiévale, 39 | 2009, 321-322.

Electronic reference

Christian Peter, Clément Mani, « Sevrey (Saône-et-Loire). Rue Georges Brusson » [Note of archaeological project],Archéologie médiévale [Online], 39 | 2009, Online since 08 March 2019, connection on 29 March 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/20691

Top of page

About the authors

Clément Mani

By this author

Christian Peter

By this author

Top of page

Archaeological project director

Christian Peter

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Archéologie Médiévale

Top of page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals