Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
VII. – Diverses chroniques
VII 1. – Diagnostics et surveillances de travaux

Chantilly (Oise). Rue du Connétable

Responsable d’opération : Gaëlle Bruley-Chabot
p. 340

Entrées d’index

Année de l'opération :

2008
Haut de page

Texte intégral

1Les sondages réalisés par l’Inrap en novembre 2008 sur la parcelle du 4-8, rue du Connétable (2599 m²), voisine du Jeu de Paume, ont mis en évidence quelques informations historiques malgré les multiples remaniements de terrain.

2La proximité de La Nonette ne se traduit pas sur la parcelle par une épaisseur sédimentaire remarquable : le calcaire apparaît à 1,50 m de profondeur en moyenne. Trois orientations de maçonneries, qui reposent en général sur le substrat, ont été observées. Elles semblent représentatives de trois organisations successives : le xviiie s. avec la construction du Jeu de Paume et du bâtiment actuel (relais de poste puis récemment la gendarmerie), le xviie avec l’aménagement du bassin des Cascades de Beauvais et le xvie s. où la parcelle pourrait correspondre au fruitier lorsque le château avait encore une ferme, une basse-cour et un potager.

3Ce fruitier peut se reconnaître au travers des trois lignes de 18 fosses de plantation reconnues également dans les sondages. Les fosses quadrangulaires forment des lignes serrées et peu espacées, plus proches du fruitier que du jardin d’agrément. Leurs dimensions varient entre 1,30 m et 2 m. Le remplissage est le plus souvent un limon sableux gris et lité. Un apport de fond de rivière n’est pas exclu. Ces fosses forment trois lignes et donnent à penser qu’il s’agit de fosses de plantation liées à un aménagement paysager. Certaines fosses se recoupent démontrant un remplacement d’arbre et ainsi une certaine permanence de la plantation. L’espacement entre les plants est faible : 1,80 m en moyenne. La dimension du trou peut paraître importante, mais il faut garder en mémoire la nature du substrat calcaire et la nécessité de creuser plus large afin d’offrir un espace viable à la plante.

4Le puits (US 107) interprété comme puits d’apparat se localise entre deux rangées d’arbres et appartient sans doute à cette phase. Il est difficile de définir s’il est un ornement ou un moyen de collecter des eaux de pluie. Un mur (US 203) suit la même direction que les lignes d’arbres. Il peut s’agir d’une limite méridionale de cette parcelle plantée. D’après la stratigraphie, trois petites fosses sont plus anciennes que les plantations, mais aucun mobilier ne permet de les situer chronologiquement ni de déterminer leur fonction.

5Ces sondages représentent l’une des premières investigations archéologiques à Chantilly. Il aurait été extrêmement intéressant pour les archéologues de fouiller les vestiges de la basse-cour de la ferme Bucant (actuellement située sous le parvis en pelouse de l’hippodrome) : l’étude de cette ferme et son fonctionnement serait riche d’enseignements historiques. Dans son ouvrage, «les fermiers de l’Île-de-France», J.-M. Moriceau déplore l’absence d’une grande étude sur la fortune des Montmorency au xvie s.; la mise en perspective des sources historiques et archéologiques serait sans doute ici fructueuse.

Chantilly. 4-8, rue du Connétable. Plan des sondages et des vestiges archéologiques.

Chantilly. 4-8, rue du Connétable. Plan des sondages et des vestiges archéologiques.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Chantilly. 4-8, rue du Connétable. Plan des sondages et des vestiges archéologiques.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/20930/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 107k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gaëlle Bruley-Chabot, « Chantilly (Oise). Rue du Connétable », Archéologie médiévale, 39 | 2009, 340.

Référence électronique

Gaëlle Bruley-Chabot, « Chantilly (Oise). Rue du Connétable » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 16 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/20930

Haut de page

Responsable d’opération

Gaëlle Bruley-Chabot

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals