Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2008
VII. – Diverses chroniques
VII 5. – Projets collectifs de recherche

Île-de-france. Dynarif : « Dynamique et résilience des réseaux routiers et parcellaires en région Île-de-France »

Responsable d’opération : Sandrine Robert
Notice rédigée avec Nicolas Verdier
p. 344

Entrées d’index

Année de l'opération :

2008
Haut de page

Texte intégral

1Le PCR Dynarif, coordonné par Sandrine Robert (conseil général du Val-d’Oise, université de Paris I et UMR 7041 Arscan) et Nicolas Verdier (UMR 8504 Géographie-cités) associe des archéologues, des historiens, et des géographes venant du CNRS, des universités de Paris I et Paris X, du SRA Île-de-France, du Cogit, de l’Inrap et des collectivités territoriales. Il est destiné à mieux comprendre les conditions d’émergence et de transmission des réseaux routiers de la période médiévale qui semble hériter d’une partie du réseau des grandes voies arpentées antiques mais également d’un chevelu de cheminements dont certains sont déjà attestés à la fin de la période gauloise. Le PCR est construit autour de quatre thèmes. Une reconstitution des réseaux routiers en Île-de-France et une analyse diachronique, depuis la protohistoire jusqu’à la période moderne, sont proposées par le biais d’une base de données construite sur un système d’information géographique (axe 1 du PCR). Un inventaire de la bibliographie et des rapports d’opération archéologique est en cours. Un apport essentiel de ce projet est l’intégration des données d’archéologie préventive, insuffisamment exploitées en ce domaine. Les voies de grand parcours non monumentales, peu étudiées jusqu’à maintenant, font l’objet d’une attention particulière. Ainsi se dégagent les réseaux protohistoriques et médiévaux, peu connus du fait de l’omniprésence de la route antique dans la recherche. Leur identification et leur localisation reposent sur l’étude des cadastres napoléoniens et des cartes d’État-major du xixe s.

2À l’échelle microrégionale, les interactions entre voies, établissements, parcellaire et environnement sont observées sur des zones tests pour montrer le rôle morphogénétique des axes de circulation dans la construction des réseaux spatiaux et des paysages (axe 3 du PCR). Cet axe est développé en collaboration avec le programme ANR « Alpage : spatialisation des sources historiques sur la ville de Paris » (université Paris I, Lamop, UMR 7041, université de La Rochelle), dirigé par H. Noizet et le Projet d’Activités Scientifiques « Évolution des terroirs au travers des opérations de grande ampleur : dynamique d’évolution du plateau de Sénart à travers les âges », dirigé par J. Legriel et L. Boulenger (INRAP). Par ailleurs, une réflexion est menée sur le vocabulaire à appliquer à la recherche sur les réseaux routiers (axe 2 du PCR) et sur la modélisation des tracés théoriques à confronter avec la base de données sur les tracés concrets (axe 4).

3Après une année probatoire en 2007, le programme a été autorisé pour l’année 2008. Il a donné lieu à plusieurs journées d’études sur l’analyse diachronique des réseaux routiers et la modélisation des réseaux de circulation, qui seront publiées dans un dossier spécial de la revue Les Nouvelles de l’archéologie à paraître en mars 2009.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Verdier et Sandrine Robert, « Île-de-france. Dynarif : « Dynamique et résilience des réseaux routiers et parcellaires en région Île-de-France » », Archéologie médiévale, 39 | 2009, 344.

Référence électronique

Sandrine Robert, Nicolas Verdier, « Île-de-france. Dynarif : « Dynamique et résilience des réseaux routiers et parcellaires en région Île-de-France » » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 39 | 2009, mis en ligne le 08 mars 2019, consulté le 23 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/20978

Haut de page

Auteurs

Nicolas Verdier

Sandrine Robert

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sandrine Robert

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals