Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Sites fouillés

Bondy (Seine-Saint-Denis). Rue Jules Guesde

Responsable d’opération : Cyrille Le Forestier
p. 277-278

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1L’opération archéologique effectuée au nord de l’église Saint-Pierre à Bondy a permis la mise au jour de 74 sépultures. Des fouilles réalisées de 2004 à 2006 par l’INRAP à quelques mètres au nord avaient livré près de 600 tombes allant de la période gallo-romaine à l’époque carolingienne. La plupart des sépultures fouillées en 2007 correspondent à une frange du cimetière du moyen âge classique. Cet ensemble se caractérise par l’absence de mobilier associé aux corps et par la densité importante des inhumations. Deux sépultures similaires se distinguent des autres. Il s’agit pour la première d’un dépôt simultané de trois corps (deux adultes et un immature) et de cinq pour la seconde (trois hommes, une femme et un immature). L’aspect de ces inhumations multiples suggère qu’il s’agit probablement de sépultures de catastrophe. La cause de la mort pourrait être la peste. Des analyses ADN sont actuellement en cours pour déterminer l’élément pathogène responsable.

2Trois sarcophages en plâtre ont été également fouillés. L’absence de mobilier dans ce type de sépultures avait déjà été remarquée lors de la fouille des quelque 250 sépultures mérovingiennes pendant les campagnes précédentes. Cette découverte permet de mieux circonscrire l’étendue du cimetière des ve-viie s. Cinq autres sépultures de la même période ont été retrouvées. Il s’agit de cuves en calcaire alignées et déposées les unes à côté des autres. Ces éléments lithiques seraient des réemplois de construction antique. Aucun mobilier n’accompagnait les squelettes.

3Plusieurs sépultures gallo-romaines permettant de délimiter la nécropole au sud ont également pu être fouillées. Elles se caractérisent par de grands creusements quadrangulaires contenant des individus déposés dans des cercueils cloutés. Tout comme lors des opérations précédentes (près de 300 sépultures), aucune offrande n’a été retrouvée.

Bondy. Rue Jules Guesde.

Bondy. Rue Jules Guesde.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Bondy. Rue Jules Guesde.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/21542/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 504k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cyrille Le Forestier, « Bondy (Seine-Saint-Denis). Rue Jules Guesde », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 277-278.

Référence électronique

Cyrille Le Forestier, « Bondy (Seine-Saint-Denis). Rue Jules Guesde » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 14 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/21542

Haut de page

Responsable d’opération

Cyrille Le Forestier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals