Navigation – Sitemap

HauptseiteNuméros38Chronique des fouilles médiévales...IV. – Sépultures et nécropolesIV 1. – Sites fouillésCrouzilles (Indre-et-Loire). Abor...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Sites fouillés

Crouzilles (Indre-et-Loire). Abords de l’église, rue Perrotin et rue Antoine Caillé

Grabungsleiter: Philippe Blanchard
p. 279

Index-Einträge

Jahr der Geländearbeit:

2004
Seitenanfang

Volltext

1L’opération archéologique dans le centre-bourg de la commune de Crouzilles fait suite à la surveillance de travaux, réalisée par Viviane Aubourg entre février et août 2004, qui avait permis de déceler la présence de très nombreuses inhumations aux abords immédiats de l’église, avec notamment la présence de sarcophages. L’intervention réalisée en septembre et octobre 2004 reprenait une petite partie du réseau suivi antérieurement ainsi que l’ouverture de nouvelles tranchées.

2Au total, ce sont 116 nouvelles inhumations qui ont été identifiées et fouillées de façon partielle ou en totalité quand l’axe de la tranchée le permettait et s’ajoutent aux 51 précédentes. Ces structures se rapportent à deux phases distinctes. La première est liée au haut Moyen Âge et a été perçue dans la totalité des tranchées ouvertes ce qui détermine un important ensemble funéraire disposé sous l’actuel centre-bourg, autour de l’église. La seconde phase d’inhumation semble beaucoup plus tardive et se rapporte plutôt au bas Moyen Âge. Elle est très limitée dans l’espace puisqu’elle n’a été observée que devant le portail de l’église.

3Aucun mobilier funéraire porté par les défunts ou déposé dans les tombes n’a été mis au jour. Pour la phase la plus ancienne, les inhumations semblent avoir été pratiquées dans des coffrages en matériaux périssables et leur densité est relativement élevée par endroit. Pour les inhumations les plus récentes, quelques individus ont été déposés dans des coffrages en pierres de taille. L’étude n’étant pas encore engagée, le reste des modes d’inhumation ne peut pas être défini pour l’instant.

4Cette intervention a pour principal résultat l’identification d’un vaste espace funéraire du haut Moyen Âge, très étendu sous l’actuel centre-bourg. Ses limites nord et sud sont à peu près circonscrites alors que celles orientales et occidentales peuvent se poursuivre encore un peu. La présence d’un aussi grand nombre de tombes dans ce secteur amène à s’interroger sur la présence éventuelle d’un ancien lieu de culte, peut-être situé sous l’actuelle église datée du xiie s.

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Philippe Blanchard, „Crouzilles (Indre-et-Loire). Abords de l’église, rue Perrotin et rue Antoine Caillé“Archéologie médiévale, 38 | 2008, 279.

Online-Version

Philippe Blanchard, „Crouzilles (Indre-et-Loire). Abords de l’église, rue Perrotin et rue Antoine Caillé“ [archäologische Miszelle], Archéologie médiévale [Online], 38 | 2008, Online erschienen am: 24 April 2019, abgerufen am 23 Januar 2022. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/21554; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.21554

Seitenanfang

Autor

Philippe Blanchard

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Grabungsleiter

Philippe Blanchard

Ausgrabung unter der Leitung von diesem Archäologen

Seitenanfang

Urheberrechte

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Seitenanfang
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search