Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Sites fouillés

Boves (Somme). Complexe castral et prioral du « Quartier Notre-Dame »

Responsable d’opération : Philippe Racinet
Notice rédigée avec Lionel Droin
p. 238-239

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1La campagne 2007 a concerné la partie SO de la plateforme de la motte castrale. Une grande tour rectangulaire (10 m x 8,40 m dans œuvre) constitue le point d’orgue de l’organisation castrale des xiie-xive s. La volonté d’affirmer une puissance est rendue manifeste par l’utilisation, pour épauler les murs, d’énormes dalles de grès exogènes. À la fin du xive s., cette tour est démontée jusqu’aux grès, pour les murs nord et est. En revanche, les murs sud et ouest, placés en rebord de motte, sont réutilisés dans une nouvelle construction fermant l’angle de la plateforme, sous la forme d’une large courtine qui, au sud, est équipée d’un couloir de rez-de-chaussée menant à un escalier droit, ce qui sous-entend l’existence d’une circulation au premier étage. Cette dernière est confirmée par la présence d’un conduit de latrines relié à une cuve circulaire, d’un diamètre de 0,95 m et d’une profondeur de 5,10 m. La courtine occidentale dispose également d’une circulation de premier étage, desservie par un bel escalier d’angle en colimaçon. Cette partie, qui n’a pas de couloir de rez-de-chaussée, est aussi équipée de latrines aménagées dans l’oeuvre de la construction, sous la forme d’une cuve rectangulaire (1,50 m x 0,95 m) voûtée d’un berceau en plein cintre. Contrairement aux précédentes, ces latrines étaient actives. En effet, un canal appareillé avec des blocs de grès permettait d’évacuer le trop plein à l’extérieur de la motte. Enfin, l’angle formé par les deux courtines est flanqué par une petite tour circulaire (4,50 m de diamètre), qui dispose d’une cave rectangulaire (2,50 m x 1,90 m) parementée avec de gros blocs de grès.

2Ces découvertes renouvellent profondément notre connaissance de l’organisation spatiale des châteaux de pierre successifs. L’ensemble du xiie s. est dominé par le donjon, établi dans l’angle SO de la plateforme et surplombant d’une trentaine de mètres le grand fossé méridional. Du côté nord, il est associé à un bâtiment résidentiel central, allongé d’ouest en est (« grand-salle »). Le château est protégé par une enceinte branchée sur le donjon et comportant au moins une tour de flanquement, dans l’angle NO. L’ensemble des xive-xve s. se présente comme un château-façade, offrant, du côté oriental, une tour maîtresse carrée (au sud) et une tour de flanquement circulaire (au nord), face au village situé au bas du promontoire. Du côté occidental, une courtine, bien construite mais simplement flanquée de deux petites tours (au sud et au nord), surplombe un secteur peu ou pas habité, « côté jardin » pour ainsi dire. Outre le fait que cette structure n’est pas inconnue à la fin du Moyen Âge, elle pourrait accréditer le fameux dicton : « le château de Boves, belle montre, peu de chose ».

3La campagne 2007 a également permis de retrouver un riche mobilier céramique datant des xve-xvie s., ce qui vient combler une lacune constatée lors des fouilles précédentes. Par ailleurs, de nombreuses pièces liées à la construction ont été découvertes, en particulier des carreaux vernissés aux motifs décoratifs variés (120 à ce jour). Enfin, l’abondance du métal et le nombre des monnaies trouvées confirment, si besoin en était, le statut particulier du site et la grande opulence de ses occupants, et cela jusqu’aux phases les plus récentes du Moyen Âge.

Boves. Complexe castral et prioral du « Quartier Notre-Dame ».

Boves. Complexe castral et prioral du « Quartier Notre-Dame ».
Haut de page

Table des illustrations

Titre Boves. Complexe castral et prioral du « Quartier Notre-Dame ».
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/21761/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 156k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lionel Droin et Philippe Racinet, « Boves (Somme). Complexe castral et prioral du « Quartier Notre-Dame » », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 238-239.

Référence électronique

Philippe Racinet, Lionel Droin, « Boves (Somme). Complexe castral et prioral du « Quartier Notre-Dame » » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 08 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/21761

Haut de page

Auteurs

Lionel Droin

Articles du même auteur

Philippe Racinet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Philippe Racinet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals