Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Sites fouillés

Châtillon-sur-Indre (Indre). Place du Vieux-Château – place du Marché

Responsable d’opération : Simon Bryant
p. 241

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1Le bourg de Châtillon-sur-Indre est organisé autour d’un enclos castral qui occupe une butte sur la rive gauche de l’Indre. L’enceinte du château et son donjon à chemise sont datables du xiie s. mais les parties nord et NE de l’enclos sont occupées respectivement par un bâtiment dit des Prisons et un logis, construits dans les années 1270-1280. Dans la partie sud de l’enclos, une porte fortifiée permettait d’accéder à la basse cour depuis la place du Marché. L’enceinte urbaine, dont le tracé est bien conservé dans le parcellaire actuel, vient se greffer sur celle du château au cours du xiiie s., bien que la première mention des murailles ne soit pas antérieure au xvie s. L’ensemble de l’enclos a été classé Monument historique en 2002. L’enfouissement de réseaux dans la zone protégée a donné lieu à la surveillance des 270 m linéaires des tranchées. Il s’agissait de savoir s’il subsistait des niveaux contemporains de la construction et de l’utilisation du château, s’il existait des bâtiments ou d’autres structures à l’intérieur de la cour et d’observer le tracé de la courtine médiévale et l’emplacement d’une porte fortifiée qui devait permettre l’accès à la cour intérieure depuis la ville.

2L’observation de la stratigraphie des tranchées a mis en évidence l’absence de toute structure archéologique ou de sédiment stratifié pouvant correspondre à des niveaux d’occupation ou de circulation. Dans la partie sud de l’enclos, à l’emplacement supposé de la courtine et de la porte, le bitume actuel repose directement sur le substrat géologique (craie blanche). Il y a lieu de penser que ces destructions sont liées à la création, en 1885, de l’école. Celle-ci a été marquée par un débat idéologique au sein de la municipalité entre les partisans de la conservation des vestiges du château et ceux qui voulaient effacer les symboles de la féodalité pour faire place à l’école républicaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Simon Bryant, « Châtillon-sur-Indre (Indre). Place du Vieux-Château – place du Marché », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 241.

Référence électronique

Simon Bryant, « Châtillon-sur-Indre (Indre). Place du Vieux-Château – place du Marché » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 06 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/21781

Haut de page

Auteur

Simon Bryant

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Simon Bryant

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals