Navigation – Sitemap

HauptseiteNuméros38Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II 1. – Sites fouillésMarsilly (Charente-Maritime). Pla...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Sites fouillés

Marsilly (Charente-Maritime). Place de l’église

Grabungsleiter: Alain Champagne
p. 217-218

Index-Einträge

Jahr der Geländearbeit:

2007
Seitenanfang

Volltext

1L’évaluation archéologique de l’emprise du projet de parking autour de l’église de Marsilly, classée Monument historique, a révélé la présence d’importants vestiges. Les 10 tranchées ouvertes conservent, soit des éléments de l’ancienne église, ses aménagements et occupations périphériques (inhumations privilégiées, fossé de défense, niveaux d’occupation et sols), soit des traces du cimetière paroissial.

2Globalement, la partie nord de l’église actuelle présente les remblais les plus volumineux (tranchées 5 et 6). Les niveaux archéologiques médiévaux conservés y apparaissent à la cote NGF 20,40 m (tranchées 5 et 6). En revanche, le long de l’église, certaines structures sont beaucoup mieux conservées, notamment un possible puits découvert à l’intérieur de l’église gothique (tranchée  8). En dépit de la récupération des murs de cette église, ses niveaux de sol sont conservés (tranchée 7) à la même altitude que le sol de la tranchée 4. Aucune trace de possibles bâtiments conventuels n’a été découvert au nord de l’église.

3Le parcellaire paraît lui-même ancien et les murs de clôture de l’actuel parking pourraient matérialiser le grand fossé médiéval juste rebouché. Ce dernier, qui est un élément structurant de l’urbanisation du bourg, est conservé sur au moins trois des côtés de l’église (tranchées 2, 5 et 6). Une fois ce fossé défensif aménagé à la fin du Moyen Âge, toute trace d’occupation semble disparaître jusqu’à l’aménagement du clos de l’église puis du parking actuel, à l’exception notable cependant de la poursuite des inhumations autour et dans l’église médiévale alors que celle-ci est en ruine. La très faible proportion de mobilier de l’époque moderne découvert conforte l’hypothèse d’un espace ouvert sans occupation. Tous secteurs confondus, le mobilier médiéval est d’une grande homogénéité : il couvre une chronologie qui s’étend du xiiie au xvie s.

4Au sud de l’église, les niveaux archéologiques sont beaucoup plus proches du niveau actuel de circulation. Devant l’ancienne entrée de l’édifice gothique, face à l’actuelle route de La Rochelle, une succession de sols bien conservés ont été retrouvés. Ils ont été percés par des inhumations privilégiées, au vu de leur emplacement. Dans le prolongement de la façade gothique, un mur possédant un décor mouluré a été découvert, qui ne trouve aucune correspondance dans l’actuelle église datée des xive-xve s. Il pourrait s’agir de la façade de l’église antérieure à celle détruite au début de la guerre de Cent Ans.

5Au sud, une prairie, jusqu’alors inexplorée, n’a pas non plus livré de vestiges de bâtiments conventuels. En revanche, le cimetière paroissial est en parfait état de conservation. La présence du grand fossé recoupant les niveaux d’inhumations permet de proposer une datation médiévale des sépultures. Le mobilier découvert corrobore cette hypothèse (monnaie du xiie s.). Il est densément occupé : sur plus d’1 m de stratigraphie, deux phases sont reconnues. La phase 2, la plus récente, observée sur une surface de 38 m2 environ (tranchées 2 et 3), a livré au moins 10 inhumations et deux réductions. Il s’agit, somme toute, d’une faible densité comparée à la situation de la phase 1 qui ne comporte pas moins de 16 sépultures et de 3 réductions pour une surface d’à peine 6 m2. Aucun niveau plus ancien n’a été découvert.

Marsilly. Place de l’église

Marsilly. Place de l’église
Seitenanfang

Abbildungsverzeichnis

Titel Marsilly. Place de l’église
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/22177/img-1.jpg
Datei image/jpeg, 277k
Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Alain Champagne, „Marsilly (Charente-Maritime). Place de l’église Archéologie médiévale, 38 | 2008, 217-218.

Online-Version

Alain Champagne, „Marsilly (Charente-Maritime). Place de l’église [archäologische Miszelle], Archéologie médiévale [Online], 38 | 2008, Online erschienen am: 24 April 2019, abgerufen am 29 November 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/22177; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.22177

Seitenanfang

Grabungsleiter

Alain Champagne

Ausgrabung unter der Leitung von diesem Archäologen

Seitenanfang

Urheberrechte

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Seitenanfang
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search