Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Sites fouillés

Puy-en-Velay (Le) (Haute-Loire). Hôtel-Dieu, rue Grasmanent

Responsable d’opération : Mylène Navetat
p. 223-224

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1L’opération de fouilles préventives de l’hôtel-Dieu du Puy-en-Velay a été délivrée en vue de la restauration du bâtiment afin de le transformer en centre culturel. L’étude archivistique mentionne la fondation de l’hôtel-dieu, destiné à l’accueil des pauvres et des pèlerins, au xiie s. Situé au nord du porche de la cathédrale et à l’ouest du bâtiment dit « aux mâchicoulis », son existence était liée au pèlerinage qui se pratiquait alors au Puy-en-Velay. L’évolution de l’hôtel-Dieu a entraîné des agrandissements successifs des bâtiments jusqu’au début du xxs. Il se compose actuellement de 4 bâtiments principaux disposés en U : l’aile ouest, construite au xixe s., où se situe l’ancienne pharmacie ; l’aile nord, avec les anciennes cuisines, reliée au niveau supérieur par une coupole du xviie s. à l’aile est, ancienne salle des malades transformée en chapelle au xixe s. ; enfin, située entre cette dernière et le bâtiment « aux mâchicoulis », la chapelle du Saint-Esprit.

2En 1999, des caveaux ont été identifiés dans la chapelle du Saint-Esprit ainsi que des occupations d’époque moderne dans le reste des bâtiments. Les travaux de la cour de plaisance réalisés en 2001 ont complété les connaissances sur la partie nord de la salle des malades. La campagne 2007 a consisté en des sondages archéologiques dans 3 zones, ainsi qu’en une étude de bâti sur l’intégralité des élévations. Les sondages menés dans la chaufferie ont mis au jour le seuil d’une ancienne porte de la salle des malades qui pourrait remonter au xiie s. Les fouilles réalisées le long du mur gouttereau est de la salle des malades ainsi que dans la cour située entre la façade nord de la chapelle Saint-Esprit et le bâtiment aux mâchicoulis ont mis au jour des aménagements d’époque moderne liés au stockage de l’eau. Les parties basses du mur gouttereau est de la salle des malades ont été excavées. La fouille intégrale de la chapelle Saint-Esprit a mis au jour 7 caveaux ainsi que 4 sépultures individuelles. La vocation de chapelle sépulcrale apparaît dans les textes du xve au xviiie s. Les premières données taphonomiques nous ont permis de distinguer deux modes d’inhumation : des sépultures primaires et secondaires. L’étude anthropologique est en cours. Dans toutes les zones de sondage, aucun niveau de circulation ancien n’a été observé, les sols ayant subi de profonds remaniements à l’époque moderne. L’étude de bâti a été réalisée par l’observation des parements visibles et des piquetages. Les premières recherches ont mis au jour les parties romanes de la salle des malades en plusieurs endroits. Différentes phases de la construction de la chapelle Saint-Esprit ont été identifiées, du xive au xixe s. Les enduits peints de cette dernière ont fait l’objet de sondages réalisés par Anna-Lisa Odoardi. Des peintures ont été mises au jour sur le mur gouttereau ouest du bâtiment « aux mâchicoulis », et sont datables de la fin du Moyen Âge ou de l’époque moderne. Après un dégagement intégral, une restauration, accompagnée d’une étude iconographique, est envisagée. Cette première phase du travail est complétée d’une étude de bâti, encore en cours, menée simultanément avec les interventions liées aux travaux de restauration. Les informations recueillies permettront de compléter les premières observations et de proposer un phasage des élévations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mylène Navetat, « Puy-en-Velay (Le) (Haute-Loire). Hôtel-Dieu, rue Grasmanent », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 223-224.

Référence électronique

Mylène Navetat, « Puy-en-Velay (Le) (Haute-Loire). Hôtel-Dieu, rue Grasmanent » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 07 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/22237

Haut de page

Auteur

Mylène Navetat

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Mylène Navetat

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals