Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Sites fouillés

Fondettes (Indre-et-Loire). La Vermicellerie

Responsable d’opération : Matthieu Gaultier
p. 178-179

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1Le site de La Vermicellerie, découvert sur le tracé du futur boulevard périphérique N-O de Tours à l’occasion de diagnostics, a été fouillé sur une surface de 6 000 m². Il a été occupé, pour l’essentiel, entre le ve et le xe s. apr. J.-C., mais quelques fosses de l’âge du bronze final 3b ont également été découvertes.

2L’occupation du haut moyen Âge présente un espace segmenté par des fossés qui circonscrivent des parcelles orientées N-S. Deux paires de fossés parallèles délimitent un espace de circulation dont l’axe a évolué. Un mur de terrasse, postérieur à ce chemin, barre le site dans son angle SO.

3On observe une spécialisation des espaces au sein des parcelles : zones réservées à l’habitation, au stockage, à la cuisson des aliments… L’habitat est plutôt disposé au sud de la zone fouillée ; à l’est se trouve une série de fours domestiques ; le nord des parcelles est peu densément occupé ; il pouvait s’agir de cours ou jardins. L’érosion des vestiges est plus importante au nord qu’au sud de la zone fouillée.

4Trois fours domestiques ont été datés par archéomagnétisme. La fourchette chronologique obtenue couvre le vie et la première moitié du viie s.

5Une vingtaine de sépultures ont été identifiées. Il n’y a pas de sélection particulière des défunts en fonction de leur âge au décès puisque nous avons retrouvé aussi bien des immatures que des adultes. Le mauvais état de conservation général des ossements ne permet pas d’apprécier très avant les caractéristiques des défunts (sexe, stature, pathologie et état sanitaire). Cinq sépultures ont été datées par radiocarbone : les défunts ont été inhumés depuis le ve jusqu’au début du ixe s.

6L’éventail du matériel découvert est assez classique. Les objets de la vie quotidienne dominent : céramique, quelques fragments de verres (gobelets, coupes, flacons…), des objets domestiques en métal (couteau, fragments de serrures de coffre ou de porte…), un accessoire de parure vestimentaire (agrafe en bronze). Signalons la découverte d’un important fragment d’un objet en céramique chamottée, fabriqué dans une pâte orange à gros dégraissants parfois centimétriques, aux parois très épaisses, avec un trou (non traversant) aménagé dans la paroi. Cette céramique est manifestement en relation avec le feu (couvre-feu amovible, four domestique portatif ?).

Fondettes. Plan général interprété du site de Fondettes « La vermicellerie ».

Fondettes. Plan général interprété du site de Fondettes « La vermicellerie ».
Haut de page

Table des illustrations

Titre Fondettes. Plan général interprété du site de Fondettes « La vermicellerie ».
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/22588/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 241k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Matthieu Gaultier, « Fondettes (Indre-et-Loire). La Vermicellerie », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 178-179.

Référence électronique

Matthieu Gaultier, « Fondettes (Indre-et-Loire). La Vermicellerie » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 29 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/22588

Haut de page

Responsable d’opération

Matthieu Gaultier

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals