Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Sites fouillés

Pailherols (Cantal). La Montagne de la Vèze

Responsable d’opération : Frédéric Surmely
p. 188-189

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1Ce sondage s’inscrit dans le programme de recherches interdisciplinaire et pluriannuel portant sur l’histoire du peuplement de la planèze sud du Plomb du Cantal, dirigé par Y. Miras et F. Surmely. L’accent est désormais porté sur la caractérisation chronologique et fonctionnelle des très nombreux sites et indices de sites de toutes périodes découverts lors des prospections antérieures. Les structures semi-enterrées, souvent appelées « cases », sont particulièrement nombreuses dans le secteur ; elles figurent donc parmi les priorités. De plus, ces bâtiments font l’objet de deux travaux universitaires, conduits par A. Savignat (pour la période médiévale) et V. Nicolas (pour la période moderne). L’opération 2007 a porté sur le terroir de la Montagne de la Vèze, à 1 200 m d’altitude, au centre de la zone d’études et offrant une vue étendue sur les alentours.

2Le site 13 correspond à un ensemble de treize structures semi-enterrées de type « cases », groupées en deux ensembles : une « grappe » et un alignement (fig.). Deux types de structures s’y rencontrent : le type carré, sans mur en pierres, aux dimensions avoisinant les 5 m par 5 m, et le type rectangulaire à base de murs en pierre. Cette coexistence de structures de morphologies différentes est habituelle dans le secteur, sans que l’on puisse dire s’il s’agit de constructions d’âges différents, dont la coexistence s’expliquerait seulement par le caractère attractif du lieu, ou d’une variabilité d’ordre fonctionnel entre des structures contemporaines.

3La structure retenue pour ce premier sondage est une construction allongée (case n° 13-2) de 7,4 x 3 m, orientée E-O, à base de murs en pierre, prolongée par une petite « abside » en pierres sèches et jouxtant une autre structure plus petite (case n° 13-3).

4Un sondage a été effectué, sous la forme d’une tranchée, ouverte dans l’axe du couloir d’entrée et élargie dans la partie intérieure de la structure. L’« abside » accolée n’a pas été explorée. L’opération a montré la présence d’une architecture de pierres sèches assez soignée, partiellement enterrée et doublée, du côté extérieur, par un bourrelet constitué par la terre extraite du creusement. Un couloir de 2 m de long, délimité par deux murs parallèles, forme l’accès à la partie intérieure de la structure. Le sol de celle-ci a été reconnu. Il est formé par le substrat naturel, légèrement aplani. Une aire rubéfiée était présente dans un angle, correspondant à l’emplacement d’un foyer. La nature précise de la couverture de la structure n’a pu être déterminée. Toutefois, l’absence de matériaux lithiques de couvrement plaide en faveur d’une couverture en matériaux périssables (joncs, mottes de gazon, chaume). Quelques fragments de céramique ont été découverts. La datation radiocarbone de charbons de bois a donné l’âge suivant : 1440-1550 AD.

5La structure est donc datable de la transition entre les périodes médiévale et moderne, ce qui explique son absence sur le cadastre de 1811 de la commune de Pailherols. Toutefois, sa fonction reste incertaine, et son lien avec les cases voisines indéterminé. S’agit-il d’un « proto-buron », ancêtre des structures en pierres construites à partir du milieu du xviiie s. et lié à une occupation saisonnière dans le cadre d’un élevage bovin d’estive, ou bien d’une habitation permanente liée à la mise en valeur agricole du secteur ?

Pailherols. La Montagne de la Vèze. Relevé topographique général du site 13.

Pailherols. La Montagne de la Vèze. Relevé topographique général du site 13.

Doc P. Boudon

Haut de page

Table des illustrations

Titre Pailherols. La Montagne de la Vèze. Relevé topographique général du site 13.
Crédits Doc P. Boudon
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/22760/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 436k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Surmely, « Pailherols (Cantal). La Montagne de la Vèze », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 188-189.

Référence électronique

Frédéric Surmely, « Pailherols (Cantal). La Montagne de la Vèze » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 06 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/22760

Haut de page

Auteur

Frédéric Surmely

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Frédéric Surmely

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals