Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Sites fouillés

Poët-celard (Le) (Drôme). Château Saint-André

Responsable d’opération : Sylvie Bocquet
p. 190-191

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1Le court diagnostic mené à la fin de la campagne de restauration du château Saint-André, au Poët-Célard, a porté sur les aménagements extérieurs de cet édifice. Distant de 1,6 km du bourg, le « château Saint-André » occupe un replat en partie artificiel (à 600 m d’altitude), en aval d’une colline et face à un panorama dégagé sur les montagnes Saoû et de Couspeau.

2Il s’agit en réalité d’une maison forte remaniée vers 1560, puis au cours des xviie et xviiie s., par une famille protestante locale, les Blaïn. L’ensemble forme un quadrilatère de plan légèrement trapézoïdal, flanqué de trois tours circulaires, au centre duquel est aménagée une cour subrectangulaire (env. 13,50 x 13 m). Un pigeonnier de plan carré, d’anciennes granges et écuries, un lavoir ainsi qu’un potager entourent le bâtiment principal. Demeurent également les vestiges d’une enceinte rapprochée, incluant une petite tour circulaire. Enfin, un donjon médiéval quadrangulaire (xive s. ?) pourrait subsister, au sein du logis occidental. Convertis, depuis le début du xixe s., en exploitation agricole, puis en habitat, l’édifice et ses abords ont été classés Monument historique en mars 2003.

3Six sondages (soit 167 m²) ont été répartis dans la cour intérieure, sur la terrasse du château et dans le pré au nord des dépendances. Dans le sondage traversant la cour intérieure, un massif maçonné large de 3,50 m pourrait appartenir à un état antérieur aux aménagements actuellement conservés (xvie-xviiie s.). Il n’est pas identifié, mais comprend peut-être un ancien seuil. En avant de la façade est, une étroite maçonnerie, orientée N-S, lui est peut-être contemporaine.

4À l’extérieur du bâtiment, le second sondage a révélé une tour circulaire (diamètre extérieur : entre 3,20 et 3,60 m ; surface intérieure : 2,30 m²). Elle constituerait une construction isolée, à 6 m de la façade orientale du château : dispositif d’entrée ou d’approche du bâtiment principal, dépendance ? Au nord, un mur maçonné et un sol pavé signalent un espace orienté perpendiculairement à la façade du château (bâtiment semi-enterré (?), accolé à la façade est et communiquant avec la pièce NE du logis nord ?).

5Le troisième sondage a mis au jour un édifice circulaire (diamètre intérieur : 5 m), non daté, au sol pavé de galets et de petits moellons de grès soigneusement agencés. Au centre supposé de la pièce, la base moulurée d’une colonne remployée participe peut-être au support de la couverture de cette construction, à usage agricole (?) à moins qu’il ne s’agisse des vestiges d’une fontaine.

6Les trois autres sondages se sont révélés négatifs.

7Aucun mobilier du bas Moyen Âge, du Moyen Âge central ou de périodes antérieures n’a été recueilli sur la surface diagnostiquée. L’occupation du site semble conditionnée par la présence de la maison forte. Enfin, les aménagements paysagers ou à usage de jardins des époques médiévales et modernes ont disparu en raison de divers terrassements contemporains.

Le Poët-Célard. Château Saint-André, vue générale du sondage 2, avec, au premier plan, la tour circulaire.

Le Poët-Célard. Château Saint-André, vue générale du sondage 2, avec, au premier plan, la tour circulaire.

Cl. S. Bocquet

Haut de page

Table des illustrations

Titre Le Poët-Célard. Château Saint-André, vue générale du sondage 2, avec, au premier plan, la tour circulaire.
Crédits Cl. S. Bocquet
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/22768/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 552k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Bocquet, « Poët-celard (Le) (Drôme). Château Saint-André », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 190-191.

Référence électronique

Sylvie Bocquet, « Poët-celard (Le) (Drôme). Château Saint-André » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 13 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/22768

Haut de page

Auteur

Sylvie Bocquet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvie Bocquet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals