Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Sites fouillés

Waziers (Nord). ZAC Morelle

Responsable d’opération : Renaud Leroy et Thibault Legrand
p. 202-203

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1Un diagnostic archéologique a concerné un espace localisé à proximité de sites archéologiques connus. Vingt-sept tranchées et fenêtres ont permis d’examiner 4 118 m² soit 13,9 % de la surface. Trois phases ont pu être mises en évidence, gallo-romaine, mérovingienne et contemporaine.

2Outre un parcellaire et un petit cours d’eau (?) datables de l’époque gallo-romaine, les tranchées ont mis au jour, au NE des parcelles sondées, le réseau de fossés d’un habitat à enclos fossoyé. Cet ensemble ne représente qu’une petite partie du site initial, le reste se développant sur les parcelles voisines déjà viabilisées et/ou détruites par une extraction d’argile.

3Une grande fenêtre d’environ 1 400 m2 (estimée à 1/10 de la surface totale) a permis de dégager l’angle ouest de cet enclos quadrangulaire. Il perdure de la seconde moitié du ier s. apr. J.-C. au ive s., date à laquelle il apparaît abandonné. Un grand nombre de tuiles semblent marquer l’existence d’un bâtiment à proximité ou lié au site. L’étude de la stratigraphie et du mobilier céramique de l’enclos a montré un agrandissement ou un recreusement au ive s.

4La phase mérovingienne (vie-début viiie s.) présente les structures classiques d’un habitat de cette période : fossés, fosses, silos, fond de cabane et bâtiment sur poteaux. Toutes sont situées à l’emplacement de l’enclos fossoyé gallo-romain où elles se présentent comme une réoccupation du site abandonné un siècle plus tôt. La fin de cette phase voit la destruction du bâtiment à couverture de tuiles, lors du comblement final de l’enclos, sans que l’on puisse préciser l’état du bâtiment au cours de cette phase (abandon, réoccupation ?). La présence de scories de fer et de fragments de paroi rubéfiée indique l’existence d’un artisanat métallurgique et d’un bas-fourneau. Malheureusement, seule une faible partie du site a pu être appréhendée et l’organisation générale demeure inconnue. Les fossés d’enclos toujours ouverts devaient être encore très visibles dans le paysage, marquer le parcellaire et s’imposer ainsi aux nouveaux venus. Ce phénomène de réoccupation que l’on connaît pour les villae est rendu de plus en plus évident par la fouille d’établissements modestes comme celui-ci.

5Enfin, de grandes zones contemporaines d’extraction d’argile à brique ont détruit la plus grande partie des sites romains et mérovingiens, hors de l’emprise de la fouille.

Waziers. ZAC Morelle.

Waziers. ZAC Morelle.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Waziers. ZAC Morelle.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/22916/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 476k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Renaud Leroy et Thibault Legrand, « Waziers (Nord). ZAC Morelle », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 202-203.

Référence électronique

Renaud Leroy, Thibault Legrand, « Waziers (Nord). ZAC Morelle » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 27 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/22916

Haut de page

Auteurs

Renaud Leroy

Articles du même auteur

Thibault Legrand

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Renaud Leroy

Thibault Legrand

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals